Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Jacques Auxiette "exaspéré" par Ségolène Royal

1 17.06.2015 19:40
Le président PS de la Région fustige l'attitude de la ministre

Le président PS de la Région fustige l'attitude de la ministre

de l'Ecologie sur le dossier de l'autoroutre A831

Dans un courrier à Manuel Valls, le président de la Région dénonce l’attitude de la ministre sur le dossier A831.
Après la lettre de Bruno Retailleau, sénateur (Les Républicains) de Vendée et chef de file de la droite et du centre aux régionales, au président de la République, Jacques Auxiette s’est à son tour fendu d’un courrier virulent au Premier ministre à propos du dossier A831.
Dans le collimateur du président PS de la Région, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, qui refuse toujours de lancer le dossier de consultation des entreprises sur le projet d’autoroute entre Fontenay-le-Comte et Rochefort.
« Nous sommes consternés de voir que malgré votre ferme engagement, les services du ministère n’ont pas à ce jour obtempéré, écrit Jacques Auxiette en s’adressant à Manuel Valls. Ni la consultation obligatoire du public, ni le processus de consultation des entreprises n’ont été engagés ».
Plus loin, le président de la Région souligne la nécessité de proroger la déclaration d’utilité publique (DUP) du projet, qui prend fin le 12 juillet, et fustige l’attitude de la ministre de l’Écologie. « Si la posture et le refus dogmatiques de votre ministre devaient l’emporter, le projet sera purement et simplement abandonné. Celle qui exige à tour de bras plus de concertation et de consultation sur des nombreux projets réussirait alors à empêcher tout processus de décision par un artifice indigne d’un responsable politique ».
Tout en s’excusant du ton « exaspéré » de son courrier, Jacques Auxiette tacle une nouvelle fois Ségolène Royal, « qui semble avoir définitivement oublié que pour être durable, le développement doit d’abord exister ». Et l’accuse, « à l’image des opposants les plus radicaux à de nombreux projets de développement », d’user des principes du droit « à sens unique : en faveur de ses positions lorsque cela l’arrange, contre celles des porteurs de projets sinon ».

Commentaires (1)

Tartine et chocolat
emorejdu44 jeu, 18/06/2015 - 11:58

Il y a de quoi être exaspéré en effet.... quand on voit la Ségolène prétendre interdire une certaine pâte à tartiner....... Au lieu de s'occuper vraiment des affaires de la France.... M. Auxiette doit en rester chocolat ???? (désolé M. Auxiette, ça m'a échappé)............

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.