Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Les réactions en Loire-Atlantique à la décision de François Hollande

1 01.12.2016 22:27
Archives PO

Archives PO

Le président François Hollande a annoncé ce jeudi 1er décembre sa décision de ne pas se présenter à l'élection en 2017. Les réactions sont nombreuses en Loire-Atlantique.

Une poignée de minutes après l'annonce faite par François Hollande de ne pas briguer un second mandat présidentiel, Jean-Marc Ayrault, ministre PS des Affaires étrangères et ancien député-maire de Nantes, a tenu à "saluer la décision digne et courageuse de François Hollande, dont la seule motivation est l'intérêt supérieur de la France".

Johanna Rolland, maire PS de Nantes et présidente de la métropole, dit son "respect pour le choix de François Hollande et son sens de l'Etat. Une décision responsable et courageuse, en lucidité".

Philippe Grosvalet, président PS de Loire-Atlantique, évoque aussi la "décision courageuse de Francois Hollande qui fait passer l'avenir de la France et de la Gauche avant son propre destin".

"Le mauvais bilan d'un quinquennat parti en vrille"

Eric Thouzeau, conseiller régional PS faisant partie des frondeurs, note: "J’ai du respect pour l’homme qui a pris une décision courageuse mais inévitable au vu de son bilan, le mauvais bilan d’un quinquennat parti en vrille. Une page nouvelle s’ouvre. Il faut que la gauche trouve une nouvelle candidature, qui ne peut être celle du Premier ministre Manuel Valls car il incarne le mandat qui s’achève. Il faut que l’on se rassemble autour d’un vrai programme de gauche."

"L'erreur de la déchéance de nationalité"

Michelle Meunier, sénatrice PS de Loire-Atlantique, "salue le message clair de François Hollande qui a dressé un bilan complet des réussites, des avancées et des regrets de son quinquennat. Il reconnaît l’erreur, que j’avais dénoncée, d’avoir voulu instaurer la déchéance de nationalité. Avec lucidité, il considère ne pas être le meilleur candidat pour permettre à la gauche de briguer un nouveau mandat."

L'élue PS note qu'il "appartient à toutes les familles de la gauche de désigner la ou le meilleur(e) candidat(e) pour poursuivre sur la voie du progrès et contrer le danger et le repli que des projets rétrogrades de la droite et de l’extrême-droite".

"Construire une gauche nouvelle"

A Saint-Nazaire, Laurianne Deniaud, première adjointe PS, candidate aux législatives en 2017, met aussi en exergue le "choix courageux, digne et le sens de l’intérêt général" qui "honore" le président de la République. "Son mandat aura permis de porter beaucoup de réformes d’égalité et de libertés qui peuvent faire la fierté de la France et de la gauche. Il aura malheureusement aussi été celui d'erreurs et de regrets, sans lesquelles la décision de François Hollande n’aurait pas été la même ce soir. Nous devrons en tirer toutes les leçons et construire une gauche nouvelle." La droite et l’extrême-droite, reprend-elle, "sont en embuscade. Beaucoup de Français ne peuvent pas se permettre la disparition de notre modèle social, l’affaiblissement des solidarités, la montée des tensions et le recul sur leurs droits".

Dossier complet dans Presse Océan ce vendredi 2 décembre.

Téléchargez la version numérique de Presse Océan.

Les réactions sur les réseaux sociaux:

Commentaires (1)

Ad patres
Foulques Deletang ven, 02/12/2016 - 10:48

Et encore un que l'aéroport intercontinental a envoyé ad patres. Je suggère de mettre la maquette de NDDL dans son cercueil, qu'il puisse la contempler ad vitam aeternam. D'autres clients?

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.