Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Réforme territoriale : la colère du Parti breton

2 19.07.2014 22:20
Photo PO Nathalie Bourreau

Photo PO Nathalie Bourreau

Yves Pelle, président du Parti Breton, ne décolère pas après la décision des parlementaires de maintenir les régions Bretagne et Pays de la Loire. « Alors que de toutes parts et de toutes sensibilités, les Bretons réclamaient que soit ouverte la possibilité de réunifier leur région, les socialistes qui détiennent tous les pouvoirs aussi bien à Paris qu’à Rennes et Nantes s’y sont opposés. Leurs représentants en Bretagne ont pris la lourde responsabilité de briser la règle d’or qui imposait le consensus quand la défense des intérêts bretons était en jeu. Au-delà de cette impardonnable faute politique c’est la couardise dont ils ont fait preuve durant ce débat qu’il faut souligner. »

[…] « La Bretagne aux limites retrouvées pouvait légitimement attendre beaucoup de cette réforme pour construire un projet de développement ambitieux sur un territoire cohérent et équilibré autour de ses métropoles de Brest, Nantes et Rennes. Les caciques du parti socialiste en Bretagne, autistes et manquant de courage sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, ne l’ont pas voulu pour préserver une unité de façade et leurs fragiles acquis. Gageons que les électeurs Bretons se souviendront longtemps de ce reniement socialiste. »

Commentaires (2)

Propos indécents
observateur44 dim, 20/07/2014 - 19:09

Il faut bien être butté comme seul un Breton peut l'être pour ne pas reconnaitre que le "tout ou rien" ne sort jamais vainqueur d'une histoire où les réponses des uns dépendent des demandes des autres.
La fusion des deux régions eût été possible si certains "jusqu'auboutistes " n'avaient fait pression sur les ministres et élus bretons. Comment croire qu'au sein d'une région Grand Ouest, la Bretagne aurait pu perdre son identité, oublier son histoire et ses particularités ? Jusqu'à preuve du contraire, le pays Basque n'a jamais eu à souffrir d'être en région Aquitaine.
Cette crispation revendicative sur une Bretagne à 5 départements à l'exclusion de toute autre hypothèse est le signe d'une approche frustre, passéiste , bref dépassée. L'avenir de nos enfants mérite quand même un peu moins d'idéologie et un peu plus de sérieux.

Réforme territoriale à la louche !
letallecm dim, 20/07/2014 - 16:00

Je partage totalement ces propos du président du parti Breton et pourtant je suis socialiste. Cette réforme a été mené à la louche, ici comme dans d'autres régions, sans s'intéresser à l'aspect historique ou économique de celles-ci. Oui en Bretagne et Pays-de-Loire, cela est une faute politique des élus socialistes qui aura des conséquences pour longtemps dans nos territoires.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.