Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Région : l'équipe de Bruno Retailleau à pied d'œuvre lundi

0 22.01.2016 20:39
Bruno Retailleau a été à la tête de la Région Pays de la Loire le 18 décembre

Bruno Retailleau a été à la tête de la Région Pays de la Loire le 18 décembre

Photo PO-Nathalie Bourreau

La deuxième session d'installation du nouveau conseil régional des Pays de la Loire aura lieu lundi matin.
L’équipe est au travail. On ne perd pas de temps ». Voilà pour le message qu’entend faire passer Bruno Retailleau, nouveau président (Les Républicains) de la Région, à la veille de la 2e session du mandat. Une séance technique qui verra l’installation des huit commissions sectorielles, l’adoption du règlement intérieur et des indemnités des élus.
Huit commissions
À l’exception des transports, confiés à Alain Hunault (LR), les sept autres commissions seront dirigées par des vice-présidents élus le 18 décembre : François Pinte (LR) aux finances, Paul Jeanneteau (LR) à l’économie, Christelle Morançais (LR) à l’apprentissage, Antoine Chéreau (MPF) à l’éducation, Maurice Perrion (UDI) aux territoires, Laurence Garnier (LR) à la culture, Lydie Bernard (UDI) à l’agriculture et la pêche, une nouveauté.
Indemnités rabotées
Première mesure symbolique, puisque « l’heure est aux économies », les indemnités des élus seront (légèrement) revues à la baisse (- 200 €/mois) pour s’aligner sur la moyenne nationale : 2 460 € brut pour un conseiller de base, 3 440 € pour un vice-président.

L'opposition en ordre de bataille

"Le slogan de Bruno Retailleau était « Parler vrai, agir vite ». En fait, c’est plutôt « Parler vite et agir peu » ». À la tête d’un groupe de 20 élus socialistes, radicaux et écologistes, l’ancien n° 2 de la Région, christophe Clergeau (PS), porte un regard critique sur les premiers pas de la nouvelle majorité. « Des réunions ont été décalées, le vote du budget est repoussé à la mi-avril, on ne sait toujours pas qui va faire quoi. Il y a du retard à l’allumage ».
L’opposition, elle, se dit « en ordre de bataille ». Les élus se sont réparti les dossiers et un intergroupe s’est constitué avec EELV (6 élus).

Plus d'information dans Presse Océan samedi

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.