Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Royal envisage une fusion des Pays de Loire avec Poitou-Charentes

13 20.05.2014 22:39
Ségolène Royal et Jacques Auxiette envisagent un rapprochement entre les régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes.

Ségolène Royal et Jacques Auxiette envisagent un rapprochement entre les régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes.

Photo archives PO-Nathalie Bourreau

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal (PS), envisage une fusion de la région Poitou-Charentes, qu'elle a longtemps présidée, et de la région Pays de la Loire, en concertation avec leurs présidents (PS) respectifs, selon un communiqué des Pays de la Loire publié ce mardi. 

« Jacques Auxiette, président de la région des Pays de la Loire, Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, et Jean-François Macaire, président de la région Poitou-Charentes (...) ont décidé de saisir les deux Ceser de Poitou-Charentes et des Pays de Loire pour étudier la possibilité d'une fusion de leurs deux régions », est-il précisé dans le texte transmis par la région Pays de la Loire.

Cette saisie des Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux (Ceser), actée lors d'une rencontre des trois dirigeants mardi, intervient « en complément des hypothèses déjà envisagées précédemment » et « prendra en compte les coopérations et mutualisations déjà engagées entre les Pays de Loire et Poitou-Charentes, et qui sont pour certaines communes avec la Bretagne ». 

« La façade Atlantique représente un atout commun qui pourrait favoriser des convergences importantes, et donc permettre cette fusion », est-il indiqué. « Cette étude portera sur les réalités humaines, sociales et économiques que partagent les deux territoires », précise le communiqué. 

En pratique, cette fusion, si elle aboutissait, garantirait aux Pays de la Loire qu'ils ne seraient pas démembrés, une hypothèse rejetée par une majorité d'élus, de droite comme de gauche, de la région, à commencer par Jacques Auxiette (PS). 

Elle sonnerait également le glas pour le projet de rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, portée par les tenants de la Bretagne « à cinq départements » d'avant Vichy, parmi lesquels le porte-parole des Bonnets rouges Christian Troadec. 

Selon une carte dévoilée dans la presse il y a quelques semaines, les Pays de la Loire seraient promis à un démembrement dans le cadre d'une « France à douze régions » envisagée par Matignon. La Loire-Atlantique serait rattachée à la Bretagne, la Vendée à une région Aquitaine-Poitou-Limousin, et les départements restants à une région Vallée de la Loire comprenant aussi l'actuelle région Centre.

La réforme territoriale envisagée par l'exécutif prévoit la suppression des départements et la division par deux du nombre de régions, actuellement de 22. 

Source : AFP

Commentaires (13)

Encore une nouveauté!
canari44 mer, 21/05/2014 - 22:39

L'autre jour Mr Auxiette proposait une fusion Pays de Loire-Bretagne:réponse d'un manceau au journal télévisé:
"On n'a rien à voir avec les bretons,on ne tiens pas a y être rattaché"
Aujourd'hui c'est Pays de Loire-Poitou Charente.
Ça change tous les jours!
Ne pense pas que les bretons de Loire Atlantique voient ça d'un bon œil!
Ça va être dur de satisfaire tout le monde!
Je conseillerai aux hommes politiques de traiter le problème des Départements avec délicatesse car avec leur volonté de créer de grosses régions sans âmes et de vouloir éradiquer les dits Départements(dixit Mr Hollande) ,ils risquent de mettre un bazar pas possible:
Réduire le nombre de Régions:OK
Mais non à la suppression des Départements:il serait peut être judicieux d'en réduire leur nombre et faire se regrouper des départements.Ex:plus que 2 ou 3 départements par régions et ensuite s'attacher à les intégrer dans d'autres régions qui elles aussi verraient leur nombres réduits.
Pourquoi pas une France avec 11 Régions et 50 départements par exemple?
Attention au Régionalisme exacerbé avec de grosses régions sans queue ni tête coupées des problèmes des citoyens.
Le département a encore son utilité(proximité)
Nous ne sommes ni en Espagne,ni en Allemagne et encore moins au Moyen Âge:pourquoi pas le retour des Ducs pendant qu'on y est?

Le baroud d'honneur d'Auxiette
breslau54 mer, 21/05/2014 - 17:15

Cette fusion n'a aucune chance d'aboutir.
Le Poitou-Charentes est depuis le début promis à l'Aquitaine. En effet si cette fusion PdL/PC se faisait, l'Aquitaine n'aurait d'autre choix que d'aller vers Midi-Pyrénées, or mettre Bordeaux et Toulouse ensemble, c'est encore moins envisageable que Nantes et Rennes.
Cette affaire illustre les ultimes gesticulations hystériques anti-bretonnes d'Auxiette et de ses sbires. Il se sent coincé car le président de la région Centre s'est dit ouvertement intéressé par les trois départements de l'est des PdL : 49/53/72 et avec le rapprochement inéluctable entre la Bretagne administrative et la Loire-Atlantique, il sait bien que les jours de ses chers PdL sont comptés. Mais jusqu'au bout il fera tout pour emm. le monde notamment Hollande et Valls, qu'il tient responsables de ses malheurs.

Fusion des 3 régions
9mimo44 mer, 21/05/2014 - 14:36

L'idéal serait la fusion Pays de la Loire, Poitou – Charentes, Bretagne pour faire une grande région de l'arc atlantique. Je crois qu'il est temps de penser à notre place dans l'Europe, plutôt que de regarder vers le passé historique.
Il faut réaliser qu'on est au 21ème siècle et se soucier des enjeux économiques

Autre point de vue...
Tatave mer, 21/05/2014 - 15:19

En réponse à 9mimo44 - Fusion des 3 régions

Pour moi, une fusion entre Bretagne-Pays de la Loire seulement me semblerait plus opportune qu'associer en supplément Poitou-Charente.
Ce serait une zone géographique cohérente et assez homogène avec une population suffisante pour être représentative.
Il est vrai qu'en associant les 3 régions, Nantes se situerait au centre de ce nouveau territoire et la justifierait en capitale. N'oublions pas les arrières-pensées !
Attendons la suite des cogitations de nos Politiques...

Entièrement d'accord
observateur44 mer, 21/05/2014 - 14:48

En réponse à 9mimo44 - Fusion des 3 régions

Je prêche depuis le début pour cette solution qui me parait évidente. Rien ne sert de faire référence à l'Histoire si on n'assure pas d'abord notre avenir et celui de nos enfants.
Cette histoire bretonne, il y a des monuments, des châteaux, des fêtes locales et des musées pour la célébrer sans la renier. Aujourd'hui projetons nous dans l'avenir et militons pour une vraie Région Grand Ouest, dotée de vrai pouvoirs règlementaires délégués, d'une fiscalité propre et identifiable et d'un plafond de l'ordre de 40% maximum de ressources émanant de l'Etat.

L'avenir du 25 Mai. La veste électorale enrobée de pantalonnade!
CYRANO mer, 21/05/2014 - 15:16

En réponse à observateur44 - Entièrement d'accord

Père prêcheur des 12 étoiles de l'auréole de la vierge européenne , l'avenir de vos enfants? Relisez vous, foutez la paix à mes enfants qui sont de la patrie du XXI d'un siècle hérité de résistance de souveraineté! En outre d e mes états de services. Apprenez votre histoire! Votre solution évidente ... Sera dans les urnes du 25 Mai!

Un référendum régional .... Sans trahison de TCE!

Je penserais à vous, Didier , Marco et tous les autres réactionnaires ...?;;;;;

Merci Ségolène
observateur44 mer, 21/05/2014 - 14:33

Quand avec ton Président de la Région Poitou-Charentes et Jacques Auxiette, celui de notre Région des Pays de la Loire, tu pousses les deux collectivités à consulter leur CESR pour valider une éventuelle future fusion, tu nous sauves, nous Nantais, d'un face à face avec une exigence bretonne de démembrement qui s'apparente à une véritable prédation dont nous serions peuple du 44 les proies .
En effet, la volonté bretonne d'intégrer à son territoire la seule Loire Atlantique n'est que le reflet de la volonté des départements côtiers nord-bretons qui craignent d'être marginalisés dans une région au périmètre plus vaste que celui des cinq départements historiques. Elle ne résulte en rien d'une vision prospective économiquement viable et structurellement porteuse de progrès en termes de richesse, d'emplois d'avenir et de développement de technologies nouvelles. Bref, en un mot, cette volonté caractérise l'égoïsme foncier dont ces départements ont fait preuve dès la mise en route du "Plan Routier Breton" dont la condition de mise en chantier était que la liaison Rennes-Nantes, tant autoroutière que ferroviaire, ne serait envisagée qu'une fois les infrastructures bretonnes réalisées.
Ce choix retarda de quelques trente ans le développement coordonné des deux cités qui auraient été parfaitement complémentaires et engendra des investissements supplémentaires voire concurrents.
Merci donc Ségolène car quelque soit l'issue des réflexions de nos CESR respectifs, il est certain qu'à cette occasion l'importance des solidarités intra régionales sera soulignée, démontrant ainsi la stupidité d'un démembrement soit disant programmé de notre région.

Peut-on imaginer ?
Tatave mer, 21/05/2014 - 11:54

Oui, peut-on imaginer que pour de tels changements, les électeurs de chaque Région soient consultés par référendum ?
Ne serait-ce pas un bon exemple de la démocratie participative si cher à Madame Royale et à la Gauche ?
Cet avenir des territoires ne peut être laissé aux seules décisions de nos Politiques dont les motivations sont essentiellement électoralistes, ne leur en déplaise…

Justement Tatave
observateur44 mer, 21/05/2014 - 14:39

En réponse à Tatave - Peut-on imaginer ?

Avant d'envisager une quelconque décision, les trois interlocuteurs ont pris la bonne décision : celle de consulter les forces vives qui siègent au CESR et représentent l'ensemble des activités régionales, quelque soient leur couleur politique philosophique ou religieuse. C'est là une proposition de pré-rapport et nos assemblées pourront en débattre et décider du mode de choix .
Cette solution n'interdit donc en rien un éventuel referendum.

@ Obs :
Tatave mer, 21/05/2014 - 15:35

En réponse à observateur44 - Justement Tatave

Je n'ai jamais imaginé qu'un audit du CESR soit mal venu et interdirait un référendum.
Moi je le souhaite ce référendum avant toute prise de décision définitive...
Il me semble que ce serait le moindre des respects envers le citoyen ! C'est tout !

lamentable
crys974 mer, 21/05/2014 - 06:22

encore des politiciens qui ne pensent qu a leur poste et leur carriere ( n est ce pas mr auxiette ) plutot que de reflechir a une logique territoriale......c est vraiment lamentable , insultant et faire preuve d une totale ignorance que de vouloir laisser nantes en dehors de la bretagne lors de redecoupage regionale.... les politiciens , encore une fois , se moquent de nous et ne pensent qu a eux...mais a priori ca derange po grand monde !!!!!!

cooollll!!
loki mar, 20/05/2014 - 23:37

Voila ça devient intéressent ,jéspére que ça ce fera mais la route sera longue . Les pays de la loire!!une région formidablement dynamique et attractive!! Une grande région pour continuer a exister a travers l’Europe et le monde !!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.