Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Pornic Ils pouvaient siphonner jusqu'à 100 litres de carburant en 2 minutes !

0 05.06.2014 18:53
Au total, entre mars et décembre 2013, plus de 35000 litres auraient été siphonnés dans le Pays-de-Retz.

Au total, entre mars et décembre 2013, plus de 35000 litres auraient été siphonnés dans le Pays-de-Retz.

Photo illustration

Des mois que les gendarmes enquêtaient sur des vols de carburant, dans le Pays-de-Retz.

En décembre, deux hommes avaient été interpellés en flagrant délit de siphonnage, par le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig) de Pornic. Un troisième homme avait été interpellé dans la foulée. Avec une pompe électrique, branchée sur batterie, ils auraient vidé des réservoirs à raison de trois ou quatre fois par semaine, sur le secteur, depuis des mois.

En deux minutes, leur pompe pouvait avaler jusqu'à 100 litres de carburant !

Les gendarmes ont cherché à tirer sur le fil. Ils ont continué d'enquêter, sans bruit, jusqu'à identifier 11 receleurs présumés et deux "têtes de réseaux". Ils sont soupçonnés d'avoir commandité 25 vols de carburant, dans des sociétés de transports de Cheméré, Rouans, Saint-Hilaire-de-Chaléons, Saint-Père-en-Retz et Arthon-en-Retz.

Ils auraient également volé quelque 6000 litres dans des réservoirs de véhicules de particuliers.

Au total, entre mars et décembre 2013, plus de 35000 litres auraient été siphonnés.

Les deux suspects principaux devront s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire.

Les gendarmes préviennent : "On maintient des dispositifs de surveillance dans le secteur, de jour comme de nuit".

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.