Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Port-Saint-Père Planète Sauvage : les manifs ont repris

0 23.04.2017 12:32
  • Photo PO-LB

    Manifestation de l'association C'est assez ! Ouest, devant l'accès à Planète Sauvage, à Port-Saint-Père

  • Photo PO-LB

    Martin Böye, responsable scientifique de Planète Sauvage à Port-Saint-Père-en-Retz

L’association C’est assez ! Ouest, qui milite "pour la liberté et le respect des cétacés", a repris ce dimanche 23 avril 2016 son rythme mensuel de manifestations devant Planète Sauvage, à Port-Saint-Père.

Ce parc animalier, qui a rouvert ses portes au quotidien depuis le début du mois, héberge huit dauphins, dont deux bébés de 6 mois, "tous nés en bassin" précise son responsable scientifique Martin Böye, à la tête de l'équipe de douze personnes (dont une scientifique du département d'éthologie de Rennes) affectées à l'encadrement et à l'environnement des pensionnaires. 

L’association dénonce "la face cachée des spectacles" présentés dans ce qu'elle qualifie de "prisons aquatiques" (deux autres parcs en proposent en France métropolitaine : le Marineland d'Antibes et le Parc Astérix, dans l'Oise) et s'interroge sur la mort, toujours inexpliquée, du jeune Aïcko, 6 ans, en novembre dernier.

"Une autopsie complète a été réalisée, il y a des pistes mais les vétérinaires ne peuvent pas encore trancher sur les causes précises du décès, qui nous a tous affectés ici. Les analyses et les investigations continuent", rapporte Martin Böye.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.