Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Présidentielle 2017 Posez vos questions aux candidats à partir du 18 mars

2 16.03.2017 12:12
Vous pourrez poser vos questions à compter du 18 mars.

Vous pourrez poser vos questions à compter du 18 mars.

A l'occasion de la campagne présidentielle, Presse Océan vous invite à poser aux candidats une question claire et concise (150 caractères) que vous pouvez ensuite compléter si vous le souhaitez (600 caractères).

Le mercredi 22 mars, l'équipe de questionnezvoscandidats.org publiera et enverra aux candidats une sélection de 30 questions choisies pour leur intérêt, leur originalité et leur aptitude à éclairer le débat public.

Vous pourrez poser vos questions directement
en cliquant sur cette page à compter du 18 mars
(toutes les modalités expliquées ici).

Commentaires (2)

UNE CONDUITE FRANÇAISE BIEN TROP IRRESPONSABLE.
RLFR dim, 26/03/2017 - 19:52

UNE CONDUITE FRANÇAISE BIEN TROP IRRESPONSABLE.
Tous les problèmes français, de politique, tout comme d’économie, ou de société, ont été créés dernièrement par la conduite irresponsable d’une partie remarquable de français, alors que les institutions de la cinquième République sont parfaitement sans aucune responsabilité, à l’égard du développement de tous ces récents problèmes français. Les français coupables de plus évidents problèmes français, ce sont bien les français irresponsables, qui encore aujourd’hui trouvent juste, ce de céder au désespoir, en choisissant les pires des perspectives politiques lepénistes, faussement considérées comme les meilleures solutions possibles, même si elles anéantissent la réalité française, toute entière. Ces français irresponsables, ils le sont, assez coupablement, pour ce qu'ils font et ce qu'ils sont. Ils écoutent des contrevérités, ils les acceptent comme si elles étaient des certitudes, mais, en tout cas, ils n’ont pas d’excuses plausibles, car c’est coupablement, qu’ils ignorent d’être bombardés par des mensonges médiatiques tout le temps. En effet, ils sont majeurs : ils ont plus de 18 ans, d’où leur responsabilité totale, concernant leur conduite personnelle. Quand on est majeurs, le désespoir, ça se maitrise, même si l’on souffre, à cause d'une situation sociale catastrophique. Parce que, ce n’est en rien acceptable, ce de cesser de réfléchir, ce de cesser d’évaluer soigneusement les faits. C’est pourquoi, quand il arrive, ce que elle s’en va, la force de chercher à comprendre au-delà des apparences, celle qui est une vérité prouvée; quand elle s’en va justement la détermination visant à s’informer d’une façon le plus possible objective, voilà alors que l’on doit accepter de ne plus se considérer personnellement dans la possibilité objective de prendre des décisions d’appartenance politique, ou d’aller voter pour faire des choix politiques électorales. On fait une halte soignante. Ça pour ne pas choisir d’une façon totalement irresponsable, ce qui ne doit point être choisi à la légère. On cesse de s’exprimer politiquement, pour éviter, par exemple, de faire monter en flèche, ce qui est politiquement nul, comme ce sont les anéantissantes idées lepénistes, qui en ce moment même créent une situation d’incertitude démocratique qui sape bien évidement la vitalité entière de la société française. Ces français désespérés, faisant confiance au lepénisme, ce sont seulement eux et ceux-là exclusivement, ce qui est la réalité française à changer et évidemment pas les institutions de la cinquième République. Le travail politique des français intelligents, ne cédant pas au désespoir nul du lepénisme, ce sera maintenant celui de faire raisonner à nouveau les français qui ne raisonnent plus et dont l’intelligence est ont train de s’atrophier.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.