Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Primaire à gauche Après le débat, de Rugy « un peu frustré » mais content

2 13.01.2017 17:04

Le candidat écologiste est plutôt satisfait de sa prestation lors du premier débat de la primaire à gauche.
Même s’il n’a pas pu tout dire, « faute de temps, ce qui est un peu frustrant », François de Rugy estime s’en être plutôt bien sorti, jeudi soir, lors du premier débat de la primaire à gauche.
« Je pense avoir réussi à montrer que je suis crédible, que j’ai un vrai projet, avec des propositions concrètes, contrairement à certains qui sont restés dans les généralités », explique le candidat du Parti écologiste, en visant notamment Vincent Peillon.
Décochant au passage une pique à Jean-Luc Bennahmias, dont il « ne voit pas ce que sa présence apporte à cette primaire », François de Rugy pense que l’émission a aussi permis de changer le regard que portent sur lui l’opinion publique, et les commentateurs.
« Ceux qui ne me connaissaient pas encore ont parlé de « révélation » à mon sujet. Je retiens surtout que les commentaires ont changé de ton depuis hier soir : on ne parle plus de grands et de petits candidats, mais de candidats sérieux et de ceux qui n'ont pas de projet ».
Satisfait de l’audience (3,8 millions de téléspectateurs), « FDR » attend désormais le second débat, prévu dimanche soir, pour aborder d’autres sujets. « Les sujets écologiques, bien sûr, mais aussi tous ceux liés à la vie quotidienne des gens ».

François de Rugy sera en campagne lundi à Nantes et animera une réunion publique à 20 h, à la salle festive du Breil.

Commentaires (2)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.