Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Prinquiau Un portique écotaxe incendié dans la nuit

1 23.06.2014 12:40
Selon les gendarmes, le portique a été incendié dans la nuit vers 1 H.

Selon les gendarmes, le portique a été incendié dans la nuit vers 1 H.

PO/ND

Un portique écotaxe situé à Prinquiau sur la N171 entre Nantes et Saint-Nazaire, a été incendié dans la nuit de dimanche à lundi et sera démonté, a indiqué la gendarmerie à l'AFP. Le portique a été incendié vers 1h du matin. Il s'agit du 3e portique écotaxe dégradé en Loire-Atlantique depuis le début de la fronde contre cette mesure fin 2013.

Comme les deux autres, il va être démonté, selon cette même source. Le département comptait au départ six portiques écotaxe. Il en reste trois situés sur le périphérique nantais et au sud de Nantes. Le gouvernement a décidé d'enterrer l'écotaxe et de la remplacer au 1er janvier 2015 par un "péage de transit" pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes, limité à 4 000 km de routes et qui rapportera moins.

Ces dernières informations dévoilées dimanche par le quotidien Ouest-France ont été confirmées par le Premier ministre Manuel Valls.

Ségolène Royal, ce matin sur France Inter, a fait état d'un rapport de 500 M d'euros par an.

Le portique incendié en Loire-Atlantique n'est pas placé sur les itinéraires soumis au "péage de transit", selon la carte dévoilée par le quotidien, et aurait donc fait partie des portiques voués à disparaître.

Plus d'informations dans Presse Océan du mardi 24 juin (à télécharger ici).

 

Lire aussi :

Prinquiau Le portique écotaxe incendié a été démonté -->

Royal: le péage poids lourds rapportera 500 millions d'euros par an

 

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.