Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Procès Meilhon L'accusé s'est-il inventé le complice dont il donne le nom ?

0 16.10.2015 11:33
Tony Meilhon a cité le nom du fameux Monsieur X, un certain Wilfried D.

Tony Meilhon a cité le nom du fameux Monsieur X, un certain Wilfried D.

Photo PO/NATHALIE BOURREAU

Tony Meilhon, interrogé ce vendredi matin par le président de la cour d'appel de Rennes sur sa version des faits dans le meurtre de Laëtitia Perrais, a maintenu avoir eu un complice, qui l'aurait aidé à découper le corps et à le faire disparaître.

Il a cité le nom de ce complice, un certain Wilfried D., qui serait donc le fameux "Monsieur X".

Ce dernier a pourtant été "mis hors de cause" hier par les enquêteurs venus déposer à la barre. Cet homme fait partie de ceux auxquels les gendarmes se sont intéressés de très près. Leurs conclusions ont été très claires à ce sujet : "Rien ne montre qu'une tierce personne soit intervenue dans ce dossier".

Par ailleurs, dans une lettre envoyée en cachette depuis la détention il y a plus d'un an, Tony Meilhon demandait à une de ses connaissances d'échafauder un scénario pour mouiller Wilfried D., à qui il reprochait de l'avoir "carotté" dans une précédente affaire.

Le président se pose donc légitimement la question de savoir si Tony Meilhon ne s'est pas "inventé un complice" par esprit de vengeance.

L'accusé maintient cette version des faits malgré tout.

Lire aussi :

• Procès Meilhon : l'hypothèse du complice fragilisée par les enquêteurs

• Affaire Laetitia [DIRECT] : Suivez aujourd'hui le procès en appel de Tony Meilhon à Rennes 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.