Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Procès Xynthia [DIRECT] Ils racontent leur cauchemar en cette nuit de tempête

0 18.09.2014 10:00
Le témoignage de Gérard Ferchaud, domicilié à la Faute-sur-Mer, a ému la salle.

Le témoignage de Gérard Ferchaud, domicilié à la Faute-sur-Mer, a ému la salle.

Archives PO

Ce matin aux Sables-d'Olonne, dans le cadre du procès Xynthia, c'est la reprise des auditions des parties civiles.

A 10h14, c'était au tour de Gérard Ferchaud, retraité, domicilié à la Faute-sur-Mer, d'apporter son témoignage à la barre. Il raconte : "Le 27 février 2010 : "Vers 20 h, je remarque à la télé que 4 départements sont en vigilance. On me prévient plus tard par téléphone : "fais gaffe cette nuit ça va taper ! Vers 1h45 du matin, le vent soufflait mais sans commune mesure avec la tempête de 1999. Je me recouche.... Et j'entends un gloutonnement. J'ai tout de suite compris. Je réveille ma femme et lui dit lève-toi et suis-moi. En trois minutes, l'eau était déjà à la margelle de la fenêtre. La solution : soit monter sur un point eau, soit rejoindre mon bateau dans la cour."

Mais le couple a des difficultés pour sortir de la maison L'homme poursuit : "Un vantail de la baie vitrée explose... L'eau s'engouffre dans la maison. J'ai cassé la porte du bateau à coup de pied... Je grelotte. J'ai extrêmement froid". Pour se réchauffer, le couple se frappe sur le corps. Les souvenirs de Gérard Ferchaud sont encore très précis : "Ça montait tellement vite..."

L'homme est ému : "J'entendais des cris dans la nuit. Le vent s'était calmé mais il s'est remis à soufller. Mon bateau naviguait mais se coinçait de temps à autre le long de la maison. D'un seul coup (vers 4H30 je suppose) on n'entendait plus rien. Vers 8h, 8h30, on voit un camion de pompiers. Je souffle avec la corne de brume. Un pompier me dit, on revient... Vous pouvez tenir ?"

"Un homme grenouille arrive. Il nous dit qu'il va falloir se remettre à l'eau". Ce qu'il a fait. "Plus tard, il demande s'il y a des victimes. On ne lui répond pas mais on aquiesce". "

"On nous a emmené au PC de l'Aiguillon. Je me souviens que Mr Marratier (maire de la Faute) m'a demandé si j'avais été inondé... J'étais en pyjama tout mouillé..." (...) "Par la suite... On a déblayé nos maisons et on n'a jamais vu personne, pas un élu..."

Gérard Fauché, lui, continue de s'en vouloir : "Je regrette d'avoir perdu les clés du bateau (au moment des faits) et n'avoir pas pu naviguer pour aller chercher d'autres personnes..."


Avec Presse Océan, suivez ci-dessous en direct les auditions des parties civiles ce matin aux Sables-d'Olonne.

Live Blog Procès Xynthia 18 septembre 2014

 

Accédez ici à notre dossier sur le procès Xynthia

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.