Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Projet d’aéroport Il faudra "2500 policiers et gendarmes pour évacuer le site"

0 29.06.2016 11:49
Bruno Retailleau, président (LR) des Pays de la Loire et du syndicat mixte aéroportuaire.

Bruno Retailleau, président (LR) des Pays de la Loire et du syndicat mixte aéroportuaire.

NATHALIE BOURREAU

Manuel Valls, Premier ministre (PS), le clame toujours haut et fort : l’évacuation du site dédié au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, sera ordonnée à l’automne. Il a réitéré cet engagement lundi lors d’une entrevue avec Bruno Retailleau, sénateur vendéen (Les Républicains) et président de la région des Pays de la Loire. Ce dernier a « reçu l’assurance » que l’intervention des forces de l’ordre sera diligentée « concomitamment au début des travaux parce que, pour pouvoir tenir le terrain, il faut en même temps et tout de suite commencer les travaux. Le Premier ministre m’a paru extrêmement déterminé. Mais on sera très vigilants. Ne pas tenir compte de la volonté populaire serait une faute inexcusable. »

Pour mener à bien l’opération, « il faudra près de 2 500 policiers et gendarmes ».

Dossier complet dans Presse Océan ce mercredi 29 juin.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.