Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Projet d'aéroport Le rassemblement estival des opposants les 11 et 12 juillet

2 10.06.2015 23:30
Des militants de la coordination des opposants hier en pleine préparation. Photo PO-C.Tréman

Des militants de la coordination des opposants hier en pleine préparation. Photo PO-C.Tréman

Photo PO-CT

La coordination des opposants réitère son rassemblement contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes les 11 et 12 juillet, près de la Boissière à Vigneux-de-Bretagne. Le thème est lancé : « Chauffe la lutte, pas le climat ! ». Au menu ? « Le meeting politique, l'occupation du ciel, les forums-débats, ... », énumère Anne-Marie Chabod, coprésidente de l'Acipa. Les deux éditions précédentes, des artistes connus (Tryo, Têtes raides, ...) se sont produits pour « soutenir la lutte ». « La formule change, nous proposons un bal endiablé et de la musique de rue ».

Avant cet événement, les militants attendent l'examen des recours contre les arrêtés préfectoraux de la loi sur l'eau et des espèces protégées le 18 juin. « Nous verrons le résultat. Il ne faut pas oublier l'accord politique (1), le permis de construire qui a été stoppé, ... », note Julien Durand, porte-parole. 

(1) accord de 2012 sur l'absence d'expulsion des habitants avant l'examen des recours

Plus d'informations dans Presse Océan du jeudi 11 juin (éditions Nantes Nord et Nantes métropole)

Commentaires (2)

Qui manipule qui ?
nep.tune jeu, 11/06/2015 - 09:38

Rien que les affiches posées devant ces personnes sont remplies de contre-vérités : Nantes n'est pas "indispensable" pour Airbus-Nantes et surtout, si elle est conservée au-delà des 3 ans du contrat, Airbus voudrait la piste pour lui tout seul sans aéroport dessus ! Autre bêtise : Nantes n'est ni performant, ni évolutif : les avions sont obligés de se dérouter dès qu'il y a du mauvais temps (cf 31 mai dernier), les pilotes (les vrais) se plaignent de cet aéroport mal conçu, les avions à l'arrivée attendent d'avoir leur parking et il est situé en zone humide (donc quasi-impossible à agrandir), au milieu de zones Natura 2000 et sur l'emprise du futur Parc Naturel Régional de l'Estuaire de la Loire.
Les Opposants devraient avoir un peu de recul sur leurs propositions farfelues, comme celle des architectes qui ont proposé la rénovation de l'aérogare (on ne rajoute pas un étage sur un bâtiment non conçu pour cela au départ, avec un sous-sol et en zone semi-sismique et marécageuse !)

De toute façon, le rapporteur public a été clair
Cyril jeu, 11/06/2015 - 12:45

En réponse à nep.tune - Qui manipule qui ?

Vinci, Ago devront rembourser les aides publiques perçues.

De plus, la décision du 18 juin mettra définitivement fin au projet d'aéroport.

Même en cas de décisions favorables, l'Europe engagera la procédure judiciaire contre la France pour le non respect de la loi sur l'eau ; sans compter que les sols à NDDL sont infiniment plus marécageux que ceux de l'actuel Nantes Atlantique ; ce n'est pas moi qui le dit mais les relevés effectués par les services de l'Etat que les ZADistes ont bien voulu laisser faire...à raison d'ailleurs.

Sans compter que politiquement le gvt cherche une raison plausible pour stopper net le projet : la décision du 18 juin lui en donnera l'opportunité !

Plus que 7 jours, et nous n'entendrons plus les pro aéroports (et donc plus les fabricants de chômeurs).

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.