Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Région Assigné à résidence, il avait répertorié des adresses de stades

2 09.08.2016 10:02
David, dit Daoud, devait pointer trois fois par jour au commissariat de police d'Angers.

David, dit Daoud, devait pointer trois fois par jour au commissariat de police d'Angers.

Archives Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Il est assigné à résidence à Angers depuis le 25 novembre 2015, douze jours après l'attentat au Bataclan. Converti à l'islam depuis neuf ans, puis radicalisé au cours de différents séjours en prison, David, 28 ans, a été interpellé la semaine dernière pour non-respect de son assignation à résidence. S'il pointait bien au commissariat de police trois fois par jour, il n'a pas respecté l'interdiction qui lui était faite de rencontrer certaines personnes.

Il lui est également reproché d'avoir consulté régulièrement des sites internet faisant l'apologie du terrorisme et diffusant des vidéos d'exécutions.

Lors de la perquisition à son domicile, les policiers ont découvert un répertoire contenant des adresses de stades de football, dont ceux des clubs du PSG, de Bordeaux ou d'Auxerre. Un élément pour le moins inquiétant aux yeux du parquet d'Angers.

Placé en détention provisoire depuis le 5 août, il comparaissait au tribunal correctionnel d'Angers ce 8 août. Il a demandé un délai avant d'être jugé, son avocat habituel étant absent. Il a été maintenu en détention et reviendra à la barre le 14 septembre prochain.

Plus d'informations dans le Courrier de l'Ouest de ce mardi.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.