Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Région de Nozay Violence conjugale : mobilisés pour épauler

0 28.05.2015 18:15
Un protocole a été signé avec l'association, la gendarmerie et les 7 mairies. Photos archives ML et CCRN

Un protocole a été signé avec l'association, la gendarmerie et les 7 mairies. Photos archives ML et CCRN

Les femmes victimes de violence conjugale auront désormais un accompagnement proche de leur lieu de vie.

Chercher un hébergement. Etre écoutées. Secourues. Les femmes battues, éloignées de Nantes, ont plus de difficultés. L'association Solidarité femmes de Loire-Atlantique essaie d'y remédier sur tout le territoire. Tout est parti en 2011. Des difficultés financières de SOS femmes Châteaubriant conduisent à une fusion avec SOS Femmes Nantes et la création de Solidarités femmes de Loire-Atlantique. « Nous avons alors décidé d'avoir une action plus départementale pour faire en sorte que l'ensemble des femmes de Loire-Atlantique puissent avoir des réponses au plus proche de leur lieu de vie », note Emmanuelle Beauchêne, coordinatrice de l'association.

« Sur le territoire, il a été très vite identifié un manque de solutions d'hébergement pour des mises en sécurité rapide de quelques jours. » Des solutions ont ainsi été trouvées en lien avec une implication importante des acteurs locaux et d'élus, qui ont aussi été sensibilisés à la violence conjugale.

SOlidarité femmeS 44

02 40 12 12 40 (lundi-vendredi 9 h à 18 h sauf mardi matin)

et N° national Violences conjugales 39 19.

www.solidaritefemmes-la.fr

 

Plus d'informations dans Presse Océan de jeudi 28 mai 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.