Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Région La Bretagne adopte un voeu de "réunification" avec la Loire-Atlantique

5 18.04.2014 01:08
Le drapeau breton deviendra-t-il l'emblème de la cité des ducs... de Bretagne ?

Le drapeau breton deviendra-t-il l'emblème de la cité des ducs... de Bretagne ?

(Photo archives Presse Océan, Nathalie Bourreau)

Le conseil régional de Bretagne a adopté ce jeudi soir 17 avril un vœu en faveur de la « réunification » de cette région administrative avec la Loire-Atlantique et d'une Assemblée de Bretagne. Prenant en compte « les perspectives de modernisation territoriale de la France ouvertes par le président de la République », le conseil régional de Bretagne « acte le fait que ces perspectives ouvrent une opportunité historique en faveur de la réunification de la Bretagne historique », souligne le vœu.
Outre les quatre départements de l'actuelle Bretagne administrative - Côtes d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan -, la Bretagne historique inclut également la Loire-Atlantique, actuellement rattachée à la région Pays de la Loire.
En vue de favoriser « une meilleure lisibilité de l'action publique en Bretagne », ce vœu propose également d'établir « un état des lieux et une analyse objective des conséquences engendrées par une Assemblée de Bretagne préfigurant un nouveau modèle d'administration territoriale ». L'idée d'une Assemblée de Bretagne, regroupant conseils départementaux et région, a été formulée en janvier par le député (PS) Jean-Jacques Urvoas, président de la commission des lois. Ce dernier a été auditionné le 21 mars au conseil régional afin d'expliciter sa proposition.
Ce vœu a été adopté par la majorité régionale (PS, Bretagne écologie et Union Démocratique Bretonne -régionaliste-) ainsi qu'EELV. Bien que favorable à la réunification de la Bretagne historique, l'opposition UMP-UDI s'est abstenue. L'adoption du vœu se fait à l'avant-veille d'une manifestation prévue samedi à Nantes en faveur de la réunification de la Bretagne.
(Avec AFP)


Lire plus d’informations dans Presse Océan de ce vendredi 18 avril

Commentaires (5)

Le fait du prince
breslau54 ven, 18/04/2014 - 12:25

La décision de réunifier ou non la Bretagne ne viendra sans doute pas d'une volonté populaire mais uniquement si le gouvernement (quelle que soit sa couleur) à Paris y trouve un avantage.
A ce propos la tendance est plutôt à l'avantage des Bretons qu'aux "Ligériens". Chez ceux-ci Jean-Marc Ayrault a son avenir derrière lui et il n'est pas un jour que certains de ses "amis" socialistes au gouvernement ne critiquent son côté "ectoplasmique". Auxiette est proche de la retraite.
Par contre chez les Bretons, Le Drian et Urvoas sont plutôt bien en cour. On prête au député du Finistère d'être très proche de Manuel Valls et d'avoir manqué de peu le poste place Beauvau.
Sachant que Jean-Jacques Urvoas, l'ex futur ministre de l'intérieur, sera présent à la manif de Nantes ce samedi, à la place des partisans des Pays-de-la-Loire, je me ferais effectivement du souci.

stéréotype haineux
pujol.mathieu ven, 18/04/2014 - 11:23

@9mimo44
Vous êtes limite hainneux et stéréotyper n'est pas une belle approche.
Vous pouvez être contre la réunification sans insulter gratuitement la bretagne.
La désinformation n'est pas non plus une bonne approche, car tous les sondages sérieux depuis 40 ans ne vont pas dans le sens de votre ressenti. Les 12 derniers siecles d'histoire ne vont pas non plus dans votre sens. Pour éviter la cacophonie et les insultes il serait bon de faire un référendum et que la volontée de la majoritée soit faite.

La Bretagne et la Loire Atlantique
9mimo44 ven, 18/04/2014 - 10:51

Nantes en Bretagne, non merci.
L'image de la Bretagne ce sont les porcheries, le nitrate, le bonnets rouges....
Cette image n'attire pas du tout. Sauf pour ceux qui sont vraiment bretonnants, ce qui n'est pas le cas de la majorité des nantais.
Il faut reconnaître que les Nantais dans leur majorité ne ressentent pas cette identité bretonne
La fusion des Pays de la Loire et de la Bretagne est une excellente idée qui plait et convient à la majorité silencieuse (sondage réalisé par mes soins dans mon entourage familiale, associatif, professionnel). Une fusion avec la région Poitou – Charentes serait également envisageable, ce qui placerait Nantes au coeur d'une grande région de l'arc atlantique. Je crois qu'il est temps de penser à notre place dans l'Europe, plutôt que de regarder vers le passé soi disant historique.
Tant que nous y sommes et pour l'anecdote, revenons au 5ème siècle, à cette période la région de Nantes n'est pas du tout en Bretagne.
Au temps des Carolingiens et des Mérovingiens les Bretons envahissent les côtes armoricaines et ne viennent pas jusqu'à Nantes.
Aux 6ème et 7ème siècles, Nantes change souvent de contrôle, en 589, les Bretons prennent la ville de Nantes, en 691, les Francs font de même.
Au 21ème siècle, sachons apprécier le ridicule de revendiquer ce passé historique.
Les référendums qui donnent une majorité pour un rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne sont ceux qui sont faits dans les quatre départements bretons, mais certainement pas à Nantes et en Loire-Atlantique.
Nantes, ville attractive et moderne serait plus représentative d'une telle région dynamique à l'image des Pays de la Loire que de la Bretagne, à qui, en revanche, une fusion peut s'avérer bénéfique. Ce qui n'empêchera pas les Bretons de conserver leur culture et leur identité, à l'image des Basques dans la région Aquitaine.

4+5=1 grande région de poids Européen
pi.cormerais ven, 18/04/2014 - 09:32

Bretagne oui mais il faut prendre les Pays de Loire dans leurs ensemble et non un seul département comme le voudraient les élus de Bretagne. Cela ferait 4 départements en perte de vitesse (Bretagne) +5 départements à fort potentiel économique et démographique (Pays de Loire) =9 départements qui peuvent avoir un poids dans l’Europe de demain

La solution de bon sens
breslau54 ven, 18/04/2014 - 08:01

La Bretagne à 5 départements « pèse » 4,6 millions d’habitants, à peine moins que la région PACA (4,9 millions), qui ne devrait pas être modifiée par la réforme territoriale et beaucoup plus que la future région Bourgogne + Franche-Comté, 2,8 millions à 8 départements.
La Bretagne se suffit à elle-même. C’est à la fois une forte identité et un espace économique cohérent avec trois grandes villes : Nantes, Rennes et Brest.
Il est inutile de la diluer dans un grand Ouest ectoplasmique.
Quant aux Pays-de-la-Loire, leur disparition est une bonne chose. Cette région artificielle ne s’est jamais imposée et en la supprimant on fait d’énormes économies, ne serait-ce qu’en arrêtant des campagnes de communication pharaoniques, où un argent fou est dépensé en pure perte dans la quête vaine d’une identité factice.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.