Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Régionales La lettre ouverte de Gilles Denigot aux têtes de listes de Bretagne

3 10.11.2015 16:13
Gilles Denigot et Anne-Claire Quiviger

Gilles Denigot et Anne-Claire Quiviger

PHOTO PO-OLIVIER LANRIVAIN

Le Nazairien Gilles Denigot, tête de liste Choisir nos régions et réunifier la Bretagne aux élections régionales de décembre en Pays de la Loire,  et Anne-Claire Quiviger, la porte-parole, adressent une lettre ouverte aux " candidats démocrates" de la Région Bretagne. Le PS, LR, EELV, le PC… tout le monde en prend pour son grade.

" Comme vous, je conduis une liste aux élections régionales qui viennent. Je constate que vous êtes tous pour la réunification de la Bretagne et la ratification de la charte des langues régionales. Or, ces deux sujets majeurs de notre combat commun ont été piétinés.
1. La réunification de la Bretagne par le gouvernement de Manuel Valls & François Hollande que soutient Jean Yves Le Drian.
2. La ratification des langues régionales par le Sénat de la droite de Gérard Larcher & Bruno Retailleau que soutient Marc Le Fur".

"Le deal du "statu quo" contre le grand ouest mou n'est pas une solution"

"Ma question à Jean-Yves est simple, comment pouvez-vous soutenir le PS en Pays de la Loire où les tenants des pouvoirs locaux Jean-Marc Ayrault, Jacques Auxiette et Christophe Clergeau sont contre la réunification de la Bretagne et ont tout fait pour empêcher cette avancée historique pour les territoires et leurs habitants ? Le Ministre de la défense que tu es avait toute latitude à ne pas céder aux pressions de ses amis politiques. Le « deal » du statu quo contre le grand ouest mou n'est pas une solution. Seule une menace de démission pouvait permettre enfin de réunifier la Bretagne pour faire de vraies régions, économiques, culturelles et écologiques. On ne construit pas des politiques publiques cohérentes sur des territoires qui ne le sont pas ! Comment pouvez-vous Mr le député Le Fur entendre votre ami Retailleau rejeter la charte et parler de cette république une et indivisible, s'appuyant sur les discours les plus rétrogrades des centralisateurs ? Comment pouvez-vous le soutenir en PdL ?Comment peux tu René (Louail) entendre tes amis d'EELV des pays de la Loire rejeter la réunification et prôner le grand ouest sans cohérence si ce n'est celle d'une fusion administrative ? Ou sont passés les programmes de Voynet , puis Mamère et Joly qui étaient pour la réunification et le fédéralisme ? Tu n'a rien en commun avec leur jacobinisme".

"Clanisme politique"
"Quelle est l'opinion du PCF ( FdG ) sur la réunification ? Sachant qu'ici en PdL, le PCF associé au souverainistes du MRC de Chevènement y est totalement opposé.
Pour que vous soyez cohérents, Jean-Yves, Marc, René....faites une déclaration favorable à la seule liste qui conduit ce projet de réunification « Choisir nos Régions et Réunifier la Bretagne » Vous ne pouvez soutenir par « clanisme politique » le PS de Clergeau, les LR de Retailleau, la liste Verte de Bringuy qui tournent le dos à ce que vous dites en B4 et qui est aussi notre projet en PdL, pas le leur !
Je laisse aux autres listes, celle de Christian Troadec « Oui la Bretagne », de Gaël Roblin et de Bertrand Déléon le soin d'apprécier comment ils entendent répondre à ma lettre ouverte. J'informe néanmoins les lecteurs qu'en Pays de la Loire, nous avons fait l'union électorale autour d'une « charte des valeurs communes ». Elle a été suivie d'un appel commun à construire une « Coopérative Politique Bretonne » ouverte aux citoyens et travaillant à une plate forme politique qui constitue notre projet ".

Commentaires (3)

Ces gens qui ont des frontières dans la tête ... ça fait peur !
Rufus mer, 11/11/2015 - 22:50

Au XXI ème siècle cet ancien stalinien n'a rien d'autre à f... que de vouloir ériger des barbelés entre la Roche sur Yon ou Laval qui sont à moins de 60 km de Nantes ou de Rennes et dont les habitants n'ont pas d'intérêts différents que ceux des habitants d'Ille et Vilaine ou de Loire Atlantique ?
C'est vrai que les staliniens sont très doués pour ériger des murs entre les peuples et que malgré ses jérémiades , si la Bretagne historique n'est pas réunie aujourd'hui c'est bien à cause de Le Drian qu(il ménage tant, et de tous ceux qui n'envisagent pas autre chose que de réunir le sang pur des bretons comme leur prédécesseur entre 39 et 45 . Désolé aujourd'hui à NANTES le samedi au marché de la Petite Hollande , 69 nationalités sont réunies et ça se passe très bien... il suffit de s'ouvrir un peu sur les autres ... Bretons, Vendéens ou Guadeloupéens .... Qu'importe ? Nous sommes tous les habitants comptables de la préservation des richesses culturelles et patrimoniales de notre petite planète ... sans frontières aucunes ! et nous n'avons rien à faire de ce genre de candidats nationalistes qui de toutes façons ne recueillent que des scores minables à chaque élection.

Liste pas comme les autres
job 44 mer, 11/11/2015 - 09:38

C'est plutôt rafraîchissant ce genre de lettre ouverte qui interpelle les décideurs. Cà change des petites phrases assassines distillées dans la presse.
Au fond que veulent les gens ? ils veulent vivre et travailler au pays, tout simplement.
Ils veulent aussi décider pour leur région, pour leur avenir . Ce n'est pas à Tartempion, venu d'ailleurs, de décider ce qui est bon pour la Loire-Atlantique et la Bretagne qui, à mon avis, sont indissociables.
Je pensais voter blanc, j'ai trouvé la liste Denigot. Bravo et bon courage.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.