Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Régionales Christophe Clergeau (PS) met des écologistes "positifs" sur sa liste

0 01.10.2015 12:12
Christophe Clergeau entouré de ses colistiers écologistes

Christophe Clergeau entouré de ses colistiers écologistes

Photo, PO-XB

Six candidats issus de diverses formations écologistes hors EELV figurent sur la liste emmenée par le candidat PS aux régionales.

A cinq jours de son premier grand meeting de campagne, lundi aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire), Christophe Clergeau a annoncé ce matin la signature d'un accord avec cinq formations écologistes en vue du premier tour des régionales : Génération écologie, le Front démocrate, Cap 21, Ecologie solidarité et Ecologistes!. 

'C'est la première région en France où l'on retrouve ce type d'accord au premier tour entre le PS et l'ensemble des formations écologistes en dehors d'EELV", souligne la tête de liste socialiste.

Concrètement, l'accord se traduit par la présence de six candidats écolos sur la liste Clergeau, dont quatre figurent en positions éligibles. On y retrouve sans surprise deux ex-EELV : les conseillers régionaux sortants Emmanuelle Bouchaud, passée au Front démocrate, et Laurent Martinez, qui compte parmi les premiers adhérents d'Ecologistes!, le nouveau parti créé par le député de Loire-Atlantique François de Rugy.

A leurs côtés, deux autres élus régionaux sortants, l'Angevine Rose-Marie Veron et le Sarthois Philippe Papin (Ecologie solidarité), qui étaient déjà sur la liste emmenée par Jacques Auxiette (PS) en 2006, ainsi qu'Elhadi Azzi, ancien élus nantais, président de Génération écologie 44, et Grégoire Jauneault, élu municipal dans le Maine-et-Loire, membre du bureau national de Cap 21, le parti de l'ancienne ministre Corinne Lepage.

Tous ont en commun de porter une écologie "positive" et de trouver en Christophe Clergeau "un socialiste écolo-compatible sincère et crédible".

L'accord passé entre ces cinq formations écolos et le candidat PS porte aussi sur "les orientations programmatiques". Seul point de divergence : le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Sur ce dossier, "chacun garde sa liberté d'expression et de vote", indique la tête de liste PS qui, pour sa part, campe sur ses positions : "Je continue de défendre ce projet et je veux le faire aboutir".

Même chose pour ses nouveaux partenaires écologistes : "Nous sommes tous opposés à ce projet, mais il ne faut pas que ce soit l'arbre qui cache la forêt, explique Emmanuelle Bouchaud, en soulignant que, malgré ce désaccord sur NDDL, il y a des tas de sujets sur lesquels l'écologie a avancé grâce à la majorité régionale sortante".

 

 

 

 

 

 



Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.