Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Rezé Quatre apprentis pyromanes interpellés au collège Saint-Anne à Rezé

1 08.09.2013 18:46
L'alarme du collège Sainte-Anne, à Rezé, a fonctionné parfaitement ce dimanche après-midi et détecté l'intrusion de quatre adolescents

L'alarme du collège Sainte-Anne, à Rezé, a fonctionné parfaitement ce dimanche après-midi et détecté l'intrusion de quatre adolescents

Capture Google map

C'est ce que l'on appelle un vrai coup de chaud, chargé d'adrénaline. Heureusement, l'alarme du collège Sainte-Anne, à Rezé, a fonctionné parfaitement ce dimanche après-midi et détecté l'intrusion de quatre adolescents.

Selon les premières constatations, la bande a répandu de l'essence dans une salle de classe et s'apprêtait à y mettre le feu.

L'intervention du gardien de l'établissement, puis des policiers, a permis d'éviter que les adolescents commettent leur geste fatal. Ils sont actuellement en garde à vue.

Hier matin, des caravanes avaient semble-t-il déménagé, par peur d’une nouvelle attaque. 

Plus d'informations ce lundi 9 septembre dans les colonnes de Presse Océan.

 

 

Commentaires (1)

complement d'info
baxcala lun, 09/09/2013 - 09:32

en ce qui concerne cette affaire ce n'est pas 4 jeunes interpellé sur le collège mais 2 seulement et ce n'est pas le gardien du collège mais l'intervenant de la société chargée de la sécurité du site qui les a maintenu jusqu'à l’arrivée des FDO.

Et je sais de quoi je parles puisque c'est moi qui était de service hier pour cette société.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.