Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Rezé La ville va investir dans les terrains de foot synthétiques

0 19.02.2013 10:46
Le tapis du terrain de la Trocardière est très usé et n'absorbe plus l'eau.

Le tapis du terrain de la Trocardière est très usé et n'absorbe plus l'eau.

Photo PO Arnault Cantreau

Gilles Retière l’a laissé entendre au début du mois en marge du conseil municipal : « Il va falloir s’équiper en terrain synthétique. On va en faire un nouveau à la Robinière et rénover celui de la Trocardière. Il a 12 ans, alors qu’il était prévu pour durer dix ans, il n’éponge plus rien… »
Jean-François Boëdec, adjoint aux sports rezéen confirme la nouvelle : « Nous allons remplacer le terrain stabilisé à droite de l’entrée de la Robinière par un terrain synthétique avec un éclairage aux normes pour permettre aux rencontres de niveau régional de se dérouler. Cela soulagera les autres terrains, c’est le terrain le plus utilisé aujourd’hui. »
L’investisement est estimé entre 800 000 € et un million d’€ : « Nous souhaitons qu’il soit livré en septembre 2014, note l’adjoint aux sports. On travaille en 2013 pour que les travaux commencent début 2014. »

Le terrain synthétique de la Trocardière va également subir un lifting tant attendu : « Nous ne changerons que le tapis du terrain actuel. Il a été réalisé en 2001, il est usé, se déchire et n’absorbe plus l’eau, c’est une urgence."

Plus d'informations aujourd'hui dans Presse Océan édition Nantes métropole et Nantes Sud

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.