Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Rezé Un huissier mandaté auprès du groupe de familles roms

2 21.08.2013 07:00
Le groupe de familles tourne en rond dans Rezé depuis 2010. C'est la deuxième fois qu'ils investissent le site des anciens abattoirs.

Le groupe de familles tourne en rond dans Rezé depuis 2010. C'est la deuxième fois qu'ils investissent le site des anciens abattoirs.

Photo : PO-Ludivine Laniepce

Hier, en fin de matinée, un huissier s’est rendu sur le site des anciens abattoirs de Rezé, à la rencontre des Roms qui occupent des parcelles « sans droit ni titre » depuis le 30 juin dernier. Mandaté par la mairie de Rezé, il a signifié au groupe de familles roms leur expulsion, suite à une décision de justice rendue au Tribunal de grande instance le lundi 12 août. Une action commune de la mairie et de la société Voillet, propriétaire du site, est à l’origine de cette expulsion. La soixantaine de personnes, dont une vingtaine d’enfants scolarisés, et leurs 27 caravanes, doivent quitter les lieux avant ce vendredi.

Ludivine Laniepce

Commentaires (2)

journaliste stagiaire ?
observateur44 mer, 21/08/2013 - 16:34

"une vingtaine d'enfants scolarisés" écrivez-vous !
C'est un peu fort de café d'être scolarisé au cœur de l'été, les roms sont décidément très doués !
C'est avec ce genre d'approximation facilement vérifiable que l'on dresse les populations les unes contre les autres. Tout cela au nom de la "bienpensance".

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.