Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Rock'Estuaire "On va mettre le feu et hurler avec les loups ce soir"

0 12.06.2015 10:17
  • En pleine écriture de leur deuxième album, Maxime et Jonathan Verleysen, du duo Elephanz, seront sur scène ce soir. Photo DR

    En pleine écriture de leur deuxième album, Maxime et Jonathan Verleysen, du duo Elephanz, seront sur scène ce soir. Photo DR

  • L’entrée du festival se fait par le village où une guitare géante et une fresque sont installées. Photo PO

    L’entrée du festival se fait par le village où une guitare géante et une fresque sont installées. Photo PO

  • Une grosse soixantaine de bénévoles sur les 300 sont à l’ouvrage pour finir la mise en place du village et de la décoration. PO

    Une grosse soixantaine de bénévoles sur les 300 sont à l’ouvrage pour finir la mise en place du village et de la décoration. PO

Le festival Rock'Estuaire lance sa première édition ce soir à l'hippodrome de Cordemais avec Louis Bertignac, les Nantais Manu (ex-Dolly) et le duo Elephanz, Astoria Dogs, Pungle Lions et Merzhin.

 

Le duo de pop rock nantais, Elephanz, composé de deux frères, sera sur scène vers minuit ce soir.

Presse Océan : Actuellement vous peaufinez l’écriture de votre deuxième album, après une tournée débutée il y a un an et qui a cartonné pendant 4 mois. Comment vous sentez-vous ?

Jonathan d’Elephanz : « On n’a pas vu le temps passé, ça a été incroyable, avec des moments très intenses et un public qui connaissait très bien nos chansons (N.D.L.R. Time for a change notamment). On a pu, au fur et à mesure, ajuster les titres sur scène, un des grands avantages des tournées. »

Qu’est-ce que la scène a apporté à votre musique ?

« On est différents, on en sort grandis, plus mûrs je pense, ce qui se ressent dans ce deuxième album qui sortira au printemps 2016. On assume certainement une plus grande part de nous-même, en se concentrant sur des tonalités particulières. Pour l’écriture, il a fallu une cassure pour se retrouver et recommencer à écrire. On est donc parti au bord de la mer, en Normandie pour se recentrer. »

Rock’Estuaire est un nouveau festival. Pourquoi avoir accepté de participer à cette première édition ?

« Il y a un côté excitant. Les premières fois sont toujours uniques. Mais on va faire notre job, et les organisateurs le leur. C’est notre proximité avec Nantes qui nous a convaincus, le public nantais étant difficile, sur scène ça force à l’exigence. Et c’est une grande chance de pouvoir être sur scène entre deux albums, on voit ce qui marche où non et permet de tester déjà quelques titres. »

D’ailleurs à quoi s’attendre sur scène ce soir ?

« On va mettre le feu et hurler avec les loups, en espérant que le public nous suivra. Il y aura beaucoup de chansons du premier album, avec des inédits comme régulièrement. Peut-être du deuxième album… »

www.elephanz.com

Amélie Lucas

L’info en plus

Elephanz est une histoire de famille, un duo composé de deux frères nantais, Jonathan et Maxime Verleysen, qui composaient chacun de son côté jusqu’au jour où ils ont débauché des musiciens de d’autres groupes et ont lancé le leur en 2008. Time for a change était nommé dans la catégorie Album de musiques électroniques de l’année, aux Victoires de la musique 2014. Ils seront sur la scène de l’hippodrome ce soir, à 00 h 15.

 

Venir au festival

En voiture. Depuis Nantes suivre Savenay et prendre la sortie D93, un fléchage guidera les festivaliers jusqu’à l’entrée du village, il y a en pour environ 40 minutes. Depuis Saint-Nazaire, à 35 minutes, suivre Savenay et prendre la sortie D3. Un fléchage est également mis en place. Des parkings sont mis à disposition à partir d’aujourd’hui 10 h.

En train. La gare de Cordemais est située à environ 15 minutes à pied du site. Plusieurs TER s’arrêtent à Cordemais en provenance de Nantes ou Saint-Nazaire.

En covoiturage. Si les festivaliers préfèrent favoriser ce mode de transport convivial et écologique, un parking dédié aux covoitureurs se situe à la gare de Cordemais.

L’€rock, la monnaie du festival. Le festival ayant sa propre monnaie, l’€rock qu’il sera possible d’échanger dans les « points argent », elle sera la seule monnaie acceptée dans les bars de la zone concert. Dans la partie village et ses bars, il sera possible de régler en €rock mais aussi en carte bancaire.

A noter. L’entrée se fera au niveau du village où se trouve la billetterie et les 27 exposants. Il sera ouvert à tout public même non-festivaliers, aujourd’hui et demain de 10 heures à 4 heures et le dimanche de 10 h à 19 h. Il reste des billets, en vente sur place ce soir. Entre 2 500 et 2 800 billets ont été vendus, il reste près de 1 500 places à vendre, notamment via le site de Rock’Estuaire. Ce soir, le pass 2 jours sera en vente à 51 € et le pass 1 jour pourra être acheté à 30 €. Les pass Culture sont aussi valables pour accéder au festival, et l’entrée gratuite pour les moins de 12 ans.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.