Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Route Des radars pour réduire les accidents aux passages à niveau

0 03.06.2015 20:11
Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, est allé à la

Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, est allé à la

rencontre des automobilistes. Photo PO-Nathalie Bourreau

Le secrétaire d’État aux transports, Alain Vidalies, a participé à une opération de sensibilisation des automobilistes au danger des passages à niveau à La Haye-Foussière.

Passage à niveau n° 10, sur la route départementale 249, à La Haye-Fouassière, en début d'après-midi. Alors que le feu rouge clignote et que la barrière commence à descendre, un monospace franchit les rails sans s’arrêter, sous les yeux médusés des volontaires de la SCNF et des gendarmes. « Celle-là, elle est bonne pour 4 points de retrait de permis et 135 euros d’amende ».
Sans le savoir, la conductrice du monospace a en effet été flashée par le radar installé juste avant le passage à niveau. Comme elle, plus de 300 automobilistes ont été flashés l’an dernier alors qu’ils franchissaient en force ce PN n° 10, où passent chaque jour 70 trains roulant pour certains à 140 km/h.
« Ce sont 300 contrevenants, mais surtout 300 miraculés. Les gens ne réalisent pas qu’à 100 km/h, un train met 1 km pour s’arrêter », souligne Alain Vidalies, le secrétaire d'Etat aux Transports, venu participer à l’opération organisée par la SNCF.

Dossier complet à lire ce jeudi dans Presse Océan

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.