Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le procès du gourou renvoyé

1 01.07.2013 07:00
Le grand père de la victime s’est démené pour débusquer Gabriel Loison.

Le grand père de la victime s’est démené pour débusquer Gabriel Loison.

Photo PO

Le procès de Gabriel Loison et de son ex-compagne, Julie Baschet, est renvoyé. Il se tiendra début 2014 devant la cour d'assises de Loire-Atlantique.

Gabriel Loison, natif du Maine-et-Loire, déjà connu pour avoir été le gourou d’un mouvement sectaire dans le sud de la France, devait comparaître à partir d'aujourd'hui à Nantes. Il est accusé de viol par une adolescente originaire de la région et une Morbihannaise âgée de 30 ans.

La cour d'assises a décidé de reporter l'audience afin, notamment, de permettre une nouvelle expertise psychiatrique sur la personne de Julie Baschet et de tenter de déterminer si l'accusée est accessible à une sanction pénale. L'ancien bras droit du gourou affirme en effet avoir été sous l'emprise mentale de Gabriel Loison à l'époque des faits. Une expertise produite par son avocat la décrit comme "extrêmement fragile" : son "état d'assujettissement a eu pour effet d'abolir son jugement et d'altérer son sens critique".

En attendant le procès, Gabriel Loison, 73 ans, est maintenu en détention provisoire.

Enquête à lire ce lundi 1er juillet et demain dans les éditions de Presse Océan.

Commentaires (1)

Affaire Gabriel Loison
Jean Pierre 35 jeu, 04/07/2013 - 14:35

Pour Presse Océan (1er juillet) le moindre fait divers est prétexte à jeter l'opprobre sur les nouveaux mouvements religieux ou philosophique. Gabriel Loison est accusé d'un fait qu'il reconnait. Mais comme si cela ne suffisait pas on en rajoute en parlant de "gourou", de "mouvement sectaire" termes aussi péjoratifs et méprisant aujourd'hui en France que l'étaient en leurs temps : négros pour les noirs, bicots pour les arabes et youpins pour les juifs, termes heureusement que personne n'ose plus employer aujourd'hui ,du moins ouvertement.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.