Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Herblain [insolite] Un olivier du XVIIIe siècle aux enchères ce jeudi

0 04.06.2014 19:47
Bertrand Gicquel (à g) et Alexandre Kaczorowski (à d) mettent ce jeudi aux enchères un olivier… que ne peut s'offrir Anthony

Bertrand Gicquel (à g) et Alexandre Kaczorowski (à d) mettent ce jeudi aux enchères un olivier… que ne peut s'offrir Anthony

PO-LB

Un olivier massif et chenu, affichant ses 4 tonnes sur la balance et surtout 350 à 400 printemps sur l'échelle de la vie. Ses racines solidement ancré dans un bac à sa dimension - démesuré - et son feuillage retaillé au cordeau, façon bonsaï pour géant. Cet olivier "nuage", ou "plateau", ou "bonsaï", a quitté ses terres natales ibériques il y a trois ans et rejoint le mois dernier, comme 300 de ses congénères, la rue Duguay-Trouin à Saint-Herblain (entre Pôle Atlantis et quartier Preux, côté rocade intérieure).

Visible depuis hier et jusqu'à ce midi, sur place ou sur site internet, il sera le clou de la vente aux enchères tout à fait inhabituelle (c'est même la première du genre dans l'agglomération nantaise) de plantes ornementales méditerranéennes, organisée ce jeudi à partir de 14 h par le pépiniériste Bertrand Gicquel, n°1 français sur internet et spécialiste reconnu des oliviers.

Sa mise à prix par le commissaire priseur, Me Philippe Kaczorowski (Salorges Enchères) : 2 500 €. La somme qu'il devrait atteindre pour qui veut faire sa sieste à l'ombre d'un arbre plus tricentenaire, sorti de terre avant même la Révolution française : 7 000 € au bas mot. Sans oublier les 20 % de frais… ni l'éventuel coût de livraison. Quatre tonnes, ça ne se déménage ni ne se replante pas comme ça !

Les bourses plus modestes pourront toujours se rattraper sur des chamaerops, butis, cycas, yuccas, grandiers voire figuiers sous la barre des 200 €, ou encore de beaux phœnix canariensis à partir de 500 €...

Plus d'infos sur cette vente aux enchères très inhabituelle ce jeudi dans les colonnes de Presse Océan ou en suivant ce lien.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.