Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Herblain Le retour des runs sauvages malgré le drame de l'automne

0 17.02.2016 10:18
Archives PO

Archives PO

Des courses illégales ont repris vendredi, 105 jours après un accident mortel. Une main courante a été déposée.


Les moteurs ont de nouveau vrombi vendredi soir, rue du Coutelier. C’est dans cette longue ligne droite d’une zone industrielle de Saint-Herblain qu’une adolescente avait été percutée dans la soirée du 30 octobre en marge d’un run organisé dans la clandestinité.


La jeune fille de 17 ans était décédée. Une autre, âgée de 25 ans, avait été grièvement blessée. Le chauffard, un homme de 41 ans, a été mis en examen et placé en détention provisoire. Il roulait sans permis et avec un taux de 1,88 gramme d’alcool par litre de sang.


Contactée hier, la Ville de Saint-Herblain a assuré « ne pas être officiellement au courant de la reprise des runs ». « Une réflexion globale est toujours en cours au niveau de Nantes Métropole sur cette problématique », poursuit la municipalité. Plusieurs possibilités d’aménagement avaient été évoquées juste après le drame : ralentisseurs, chicanes, portails.

Aucun n’a encore été réalisé rue du Coutelier. « Des travaux seront réalisés dans ce secteur, c’est acté, répond Nantes Métropole. Ils devraient même se faire assez rapidement. Les modalités sont en train d’être définies ».
Une déclaration de main courante a été faite au commissariat de Saint-Herblain pour consigner la reprise de ces courses de vitesse illégales.

« Mais que leur faut-il pour s’arrêter ?! », s’interroge ce témoin, qui se désole de cette situation, moins de quatre mois après l’accident mortel. Vendredi soir, il a constaté qu’il y avait beaucoup de monde sur le bord de la route : « Presqu’autant qu’avant le drame ». Soit plusieurs centaines de spectateurs. Le samedi matin, la rue était à nouveau jonchée de bouteilles vides et de détritus en tous genres.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.