Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Herblain: les salariés de Waterman ont bloqué l'usine ce matin

0 05.09.2013 12:10
Les salariés sont rassemblés depuis ce matin devant l'entrée de l'usine.

Les salariés sont rassemblés depuis ce matin devant l'entrée de l'usine.

Photo PO-XB

Une bonne partie du personnel de l'usine Waterman de Saint-Herblain (487 salariés) est rassemblée depuis ce matin devant l'entrée du site.

En milieu de matinée a débuté un comité d'entreprise extraordinaire qui doit entériner le plan de restructuration annoncé fin février par le groupe Newell Rubbermaid.

Ce plan prévoit la suppression de 72 postes sur 150 dans les services support, dont 13 au service clients qui doit être délocalisé en Pologne. Comme sur le site de Malissard (Drôme), la direction de Newell Rubbermaid a demandé à ces salariés de former leurs futurs successeurs polonais, moyennant une prime de 1000 euros. Une démarche jugée "choquante" par les intéressés.

 "Les gens se sentent humiliés, explique Jacqueline Morisson, déléguée CGT. Il ont bien fait leur travail pendant des années, on les vire du jour au lendemain et en plus on leur demande de former ceux qui vont les remplacer".

Les syndicats réclament aussi une révision à la hausse de l'indemnité supra légale (45 000 euros brut) pour les salariés licenciés et un allongement de la durée des congés de reclassement.

Plus d'informations à lire ce vendredi 6 septembre dans l'édition Nord Loire de Presse Océan.

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.