Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Herblain Patron où t'es ? Le tube de Stromae revu par les salariés de C3C

1 24.06.2014 19:00
Original : les salariés ont décidé d'exprimer leurs griefs sur une chanson de Stromae...

Original : les salariés ont décidé d'exprimer leurs griefs sur une chanson de Stromae...

Archives PO/OLANRIVAIN

Demain, le Tribunal de Commerce de Nantes examine le dossier de C3Consultants dans le cadre d'une enquête préliminaire. Cette entreprise, spécialisée dans l'accompagnement des demandeurs d'emploi, qui emploie 580 personnes, dont 150 à Saint-Herblain (son siège) a été placée en redressement judiciaire début février.

Le PDG, Thierry Frère, est soupçonné de fraude en Seine-Saint-Denis dans le cadre d’un contrat passé avec l’État pour le placement de jeunes chômeurs issus de quartiers sensibles.

Ce dernier a eu beau leur expliquer qu'il n'abandonnerait pas le "navire", les salariés demandent au contraire son départ et espèrent une reprise de C3C dans le cadre d'une procédure de redressement judiciaire.

De manière originale, ils se servent des médias à la mode, ici la chaîne en ligne Youtube, pour chanter leur message. Ils règlent ainsi leurs comptes avec Thierry Frère dans une parodie de la chanson de Stromae intitulée "Patron où t'es"? A lire et écouter ci-dessous :

"Dites-nous ce qu'il fait
Pourquoi il veut plus nous parler
Nous on s'dit qu'il est mal barré
Tous qu'on finira par crever

 

Les DP eux ne lâchent rien
Car ils espèrent tous nous sauver
Ils disent travailler c'est bien
Mais ce s'rait mieux bien dirigés ?
Pas vrai ?..."

 

Plus d'informations sur cette audience très attendue dans Presse Océan du mercerdi 25 juin (à télécharger ici).

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.