Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Herblain Un couple d'octogénaires retrouvé mort à son domicile

0 27.05.2015 09:06
Les octogénaires ont été retrouvés dans leur appartement, derrière le Sillon de Bretagne, à Saint-Herblain. Archives PO

Les octogénaires ont été retrouvés dans leur appartement, derrière le Sillon de Bretagne, à Saint-Herblain. Archives PO

Les octogénaires ont été découverts dimanche. Leurs morts remontent à plusieurs semaines.

Ce sont les sapeurs-pompiers qui ont fait la macabre découverte, dimanche soir, vers 21 h 45. Alerté par des voisins leur signalant des émanations suspectes, ils ont forcé la porte de cet appartement du sixième étage d'un immeuble de la rue du Parana à Saint-Herblain. À l'intérieur gisaient deux corps. Ceux d'un homme et d'une femme de 84 et 80 ans. Les occupants des lieux.

Les corps des victimes ont été autopsiés hier. Le légiste n'a pas, en l'état, pu déterminer les causes exactes des décès. Selon ses conclusions, l'homme serait mort il y a « quatre à six semaines », indique une source proche du dossier. La femme, elle, aurait succombé il y a « deux à quatre semaines ». Des estimations à prendre avec précaution : « Les corps n'ont pas été retrouvés dans la même pièce de l'habitation. Des éléments comme l'exposition à la lumière par exemple jouent sur la conservation des tissus humains. Cela pourrait aussi expliquer cette différence entre les délais post-mortem. »

Les résultats des analyses toxicologiques, attendus dans plusieurs jours, pourraient permettre d'en savoir plus.

Mais selon les premiers éléments de l'enquête, l'intervention d'un tiers paraît exclue. « L'appartement était fermé. Il n'a pas été fouillé et rien ne semble avoir été volé », poursuit cette même source. Enfin, les corps ne portent pas de « lésions importantes » pouvant trahir des actes de violence.

Reste les pistes des morts naturelles ou du double suicide. Les victimes avaient une santé fragile. Une infirmière libérale les visitait. Elle devrait être entendue rapidement.

R.C.

Chaque jour, l'information de la Loire-Atlantique est dans Presse Océan (éditions numériques en cliquant ici) et sur presseocean.fr

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.