Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Nazaire Eric et Ramzy s'excusent, toujours avec humour

1 02.02.2016 14:54
Eric et Ramzy sur le plateau du Petit Journal.

Eric et Ramzy sur le plateau du Petit Journal.

Capture d'écran

Les propos du duo comique sur Saint-Nazaire tenus au Petit Journal ont suscité la polémique sur les réseaux sociaux. « C'était une vanne. Violente soit. Mais juste une vanne », viennent d'écrire Eric et Ramzy sur Facebook.

Ils viennent de mettre les choses dans un long message publié sur leur compte Facebook : « En ce qui concerne Saint-Nazaire, notre erreur a été d'y passer le matin tôt, sous la pluie, et de nous concentrer uniquement sur les 200 m qui entourent le cinéma. En particulier, l'ancienne base sous-marine. Donc jugement hâtif. Donc pardon si on vous a blessés. D'autant que dans Saint-Nazaire, y a pas seulement "Naz". Y a "air". Et du coup vous respirez mieux que nous. Et n'oublions pas que Jésus est de là-bas quand même [...] Et sinon, c'était une vanne. Violente, soit. Mais juste une vanne » . Quelques lignes pleines d'humour pour rappeler que le duo comique manie le second degré... Second degré que n'ont pas vraiment goûté les usagers des réseaux sociaux qui ont copieusement réagi depuis la diffusion de l'interview sur Canal Plus lundi soir.

Lire plus tôt :

Saint-Nazaire Au Petit Journal, Eric et Ramzy sans pitié avec Saint-Nazaire

De son côté, le maire PS de Saint-Nazaire David Samzun a lui aussi réagi sur son compte Twitter. Avec sobriété :

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.