Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Nazaire Il y a 55 ans, le paquebot France était baptisé

0 16.05.2015 12:08
Photo archives PO

Photo archives PO

Le 11 mai 1960, le paquebot France était baptisé à Saint-Nazaire par sa marraine, Yvonne De Gaulle, l'épouse du général.

Devant une foule de 40 000 personnes massées dans l'enceinte des Chantiers de l'Atlantique, Mgr Villepelet, évêque de Nantes, bénit le navire, encore bloqué par des cales sur ses chemins de glissement. À 16 h 40, du haut d'une étroite plateforme dressée près de l'étrave, Yvonne De Gaulle, chapeau de paille noir pour se protéger du soleil, coupe le ruban tricolore et libère un super-magnum de champagne de 6 litres qui vient se fracasser contre la coque. Débarrassé de la dernière pièce de métal qui le retenait, le navire de 33 000 tonnes sur lequel a été hissé le grand pavois, glisse doucement vers son élément aux accents de la Marseillaise.

« Que ''France'' s'achève »

Fidèle à lui-même, le général De Gaulle donne dans le lyrisme patriotique : « Que ce navire aille accomplir sa destinée : porter des hommes vers d'autres hommes. [...] Dans ce vaisseau, nous saluons l'une des grandes réussites dont présentement la technique française fait hommage à la patrie, que ce soit sur terre, sous terre, sur mer ou dans les airs. Cette cérémonie ajoute à la fierté que nous avons de la France. Et que ''France'' s'achève et s'en aille vers l'océan pour y voguer et pour y servir ».

 

Lire dans Presse Océan du dimanche 17 mai

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.