Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Nazaire Justice : la croisière qui sent la poudre

0 01.10.2015 12:15
Les policiers ont  identifié 28 clients pour l'héroïne à Saint-Nazaire. Photo archives PO

Les policiers ont identifié 28 clients pour l'héroïne à Saint-Nazaire. Photo archives PO

Archives PO

Un trafic international est jugé depuis hier à Saint-Nazaire. Une dizaine de prévenus sont poursuivis pour trafic de stupéfiants. La marchandise voyageait par paquebots.

Cette affaire de stupéfiants est jugée depuis hier au tribunal de Saint-Nazaire. Dix prévenus, un Nazairien, un Turballais, un Quimperois, le reste de l'équipe étant constitué de trois frères d'Orange (Vaucluse) et d'itinérants en matière de livraison de cocaïne, héroïne, cannabis, ecstasy.

L'affaire démarre le 9, septembre 2013 lorsque la police nazairienne est avisée qu'un Nazairien de 23 ans est un revendeur de produits stupéfiants. Il est placé sur écoute. L'enquête remonte alors à un Turballais de 43 ans, puis à un boucher de Quimper et enfin aux trois frères du Vaucluse. Surprise, tous se regroupent à Férel (Morbihan), au domicile d'un individu déjà condamné pour trafic. Les enquêteurs découvrent que les trafiquants s'approvisionnent en Martinique et regagnent l'Europe avec leur marchandise à bord d'un paquebot de croisière.

Contre toute attente ils regagnent l'Espagne

Alors que les douaniers les attendent aux escales de Croatie et de Venise, contre toutes attentes ils descendent à Malaga (Espagne) puis regagnent rapidement la France en voiture.

Pendant ce temps, la police identifie 28 « clients » d'héroïne à Saint-Nazaire. Les témoignages comme les écoutes démontrent que les trois frères d'Orange fournissaient Lille, Quimper et Saint-Nazaire, depuis le « dépôt » de Férel. Sur les dix prévenus, un seul a un casier judiciaire vierge. Pour les autres ce sont de 4 à 16 condamnations pour des vols et des affaires de stupéfiants.

Les débats se poursuivent aujourd'hui.

Plus d'informations sur la justice et les fait-divers dans Presse Océan du jeudi er octobre.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.