Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Nazaire La France suspend la livraison du premier navire de guerre

4 03.09.2014 18:29
NATHALIE BOURREAU

NATHALIE BOURREAU

Les conditions pour que la France autorise la livraison du premier des deux navires de guerre Mistral à la Russie "ne sont pas à ce jour réunies" compte tenu de l'aggravation de la situation en Ukraine, a déclaré l'Elysée mercredi. 

Devant "la situation en Ukraine" qualifiée de "grave", le "président de la République a constaté que, malgré la perspective d'un cessez-le-feu qui reste à confirmer et à être mis en oeuvre, les conditions pour que la France autorise la livraison du premier BPC (Bâtiment de projection et de commandement, ndlr) ne sont pas à ce jour réunies", a déclaré la présidence dans un communiqué à l'issue d'un conseil restreint de Défense. 

"Les actions menées récemment par la Russie dans l'est de l'Ukraine contreviennent aux fondements de la sécurité en Europe", fait valoir l'Elysée à la veille d'un sommet de l'Otan au Pays de Galles. 

Les Etats-Unis avaient une nouvelle fois dénoncé mercredi la vente par la France de navires de guerre à la Russie, au moment où les Européens s'apprêtent à renforcer leurs sanctions contre Moscou, accusée de participer directement aux combats dans l'est de l'Ukraine. 

La livraison du Mistral a été vivement critiquée aussi en Europe, par la Grande-Bretagne et la Lituanie notamment. 

Le contrat avec la Russie, portant sur deux porte-hélicoptères, a été signé en 2011 pour 1,2 milliard d'euros. Le premier navire devait être livré en octobre, une échéance que beaucoup jugent aujourd'hui intenable compte tenu de l'aggravation de la crise ukrainienne.

AFP

Notre dossier complet à lire jeudi dans Presse Océan (éditions numériques en cliquant ici) 

Commentaires (4)

livraison des navires russes
dlr44-sd jeu, 04/09/2014 - 14:31

La France est aux ordres des Etats-Unis et de l'OTAN. La signature de la France doit être honorée. La livraison du premier bâtiment ne changera en rien le conflit en Ukraine. L'Union Européenne a failli dès le début des hostilités en faisant croire aux ukrainiens qu'elle pourrait les accueillir au sein de sa communauté.; leurre et irresponsabilité.
La diplomatie Français à géométrie variable qui livre des armes aux djihadistes syriens qui se retournent ensuite contre l'Irak et les chrétiens d'Orient.
Monsieur le Président il est temps que la France reprenne sa diplomatie en main. Le conflit ukrainien ne saurait trouver une solution au sein de l'OTAN mais dans celui de l'ONU.
Jean-Marc BEAUVAIS secrétaire départemental de DEBOUT LA REPUBLIQUE

On oublie un peu vite
observateur44 jeu, 04/09/2014 - 13:39

que ce contrat fut signé et décidé par Sarkozy. Il s'agit donc d'un "héritage" du même genre que l'état actuel de la Libye après l'intervention destinée à supprimer un témoin gênant concerné par un financement illicite.... Offrir à la Russie un tel équipement militaire dont on sait qu'il lui manqua lors de l'invasion de la Géorgie, c'était de la part de Sarkozy une énorme faute politique. Décidément, on n'a pas fini de payer les avanies de ce triste sir.

stop au gaz russe!!
jujuloulou44 jeu, 04/09/2014 - 07:56

le vrai courage de la france serait de ne plus acheter de gaz a la russie,mais la ,pas sur que les anti-russes ,ceux qui se fichent pas mal du chomage que cela va creer soient d'accord....tant que l'on a son petit confort on se fiche pas mal des autres ,mais passer un hiver sans chauffage en ferait reflechir plus d'un!!!!

Navire (s) Russe?
Philippe P mer, 03/09/2014 - 21:04

Et bien bravo.
Commande passée. Un conflit intervient entre temps. On ne livre pas et on ne fini plus le reste !
OK ! La police mondiale en a décidé ainsi.
Bon !
Un navire fini…
Un autre en construction et en stand by !
Pas de paiement… Plus de suite !
Que vont devenir ces deux bateaux, dont un en construction?
Qui va payer?
Surement pas l'état qui a pris ses responsabilités sur la question.
Les milliards de dus vont se transformer en millions de perte… En millier de pertes d'emplois… En centaine de dépôts de bilan…
Par contre les livraisons d'armes…………… Je n'en rajouterai pas plus. Tout le monde comprendra !!!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.