Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-NazaireLe Loire Princesse en construction chez Mécasoud pour Croisieurope

4 07.08.2014 06:04
La construction a débuté dans les ateliers.

La construction a débuté dans les ateliers.

Nicolas Daheron

La commande avait été signée par Néopolia en février. Ce navire fluvial naviguera en Loire après de la fin avril 2015.
Pas de trêve estivale donc pour les salariés de Mécasoud. L’entreprise implantée quai des Charbonniers tourne actuellement à plein régime. « Cette année on ne ferme pas au mois d’août », confie le PDG Jean-Michel Pacaud.
Car après deux années difficiles, l’activité est au rendez-vous. D’abord parce que Mécasoud travaille sur le chantier de l’Oasis III pour STX, son principal donneur d’ordre. Mais la société est également mobilisée pour réaliser la coque du Loire Princesse, le premier des trois navires fluviaux commandés par l’armateur alsacien CroisEurope au groupement d’entreprises Néopolia. Mécasoud réalise actuellement la coque de ce bateau de 90 m (48 cabines, 100 passagers) propulsé par des roues à aubes. Quatre blocs au total, dont deux principaux de 30 m, prennent forme dans l’atelier. « On travaille depuis la mi-avril sur la découpe des tôles », explique Jean-Michel Pacaud. « La réalisation des blocs va durer jusqu’à la rentrée. Les délais sont assez serrés ». À la mi-septembre, les quatre blocs seront transférés au chantier STX pour être assemblés en cale sèche, à côté du second BPC russe, avant sa mise à flot.

Lire la suite dans nos éditions de ce jeudi

Commentaires (4)

observateur 44
lemoalf2 jeu, 07/08/2014 - 21:36

une unité hydrographique= fleuve ne fait pas un pays

Son cours se décrit en plusieurs régions successives :
-La Loire supérieure,
-le Val de Loire, jusqu'au confluent de la Vienne à la hauteur de la commune de Candes-Saint-Martin dans l'Indre-et-Loire,
-la Basse-Loire jusqu'à Saint-Nazaire ;
La partie entre Ingrandes et Nantes s'appelle le « Val de Bretagne »;
La partie allant du Fresne-sur-Loire à son estuaire s'appelle « Loire bretonne »
-l'estuaire.

re
lemoalf2 jeu, 07/08/2014 - 21:43

En réponse à lemoalf2 - observateur 44

Régions administratives traversées: Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Centre, Pays de la Loire
Principales villes: Roanne, Nevers, Orléans, Blois, Tours, Nantes, Saint-Nazaire
Source: Mont-Gerbier-de-Jonc

aubaine
VESPA jeu, 07/08/2014 - 17:28

Sans parler de la construction des bateaux, l'arrivée de Croisieurope est une véritable aubaine pour l'économie locale (musées, restaurants etc). Je travaille énormément avec eux sur de nombreux autres fleuves en France et en europe car il s'agit de prestations de qualité.
J'espère seulement que les ''écolos-feignasses'' de NDDL et consorts vont les laisser tranquille.....

Des bateaux à aubes
observateur44 jeu, 07/08/2014 - 15:13

sur le fleuve royal.... et il a fallu que ce soit une entreprise alsacienne qui se lance dans l'aventure !
On a souvent rêvé devant les photos des bateaux qui sillonnaient le Mississipi, sans jamais imaginer que ces navires dédiés maintenant au tourisme, pouvaient nous intéresser !
Avec le lancement de ces bateaux, Nantes se rapprochera de la Loire-Valley et ses châteaux connus dans le monde entier.....
Après tout, la région des Pays de la Loire n'avait d'unité que son bassin hydrographique quand elle a été administrativement crée, alors pourquoi ne pas continuer dans cette veine ?
En terme de notoriété, il y a fort à parier que "les Châteaux de la Loire" sont plus connus mondialement que... la Bretagne.
Après avoir mis le feu, je sors sur la pointe des pieds....

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.