Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Trois ans ferme pour le braqueur désarmé par le caissier boxeur

0 16.05.2014 19:05
Mercredi après-midi, le braqueur avait été désarmé par un caissier adepte des arts martiaux.

Mercredi après-midi, le braqueur avait été désarmé par un caissier adepte des arts martiaux.

Photo Presse Océan - RC

Le jeune braqueur maîtrisé par un caissier de l'Intermarché de Saint-Sébastien-sur-Loire, mercredi, a été condamné à cinq ans de prison dont trois ferme cet après-midi à Nantes. Le tribunal a, en outre, révoqué une année de sursis qui planait au-dessus de la tête de ce Nantais qui s'apprêtait à fêter ses 30 ans dans quinze jours.

Marqué par une séparation sentimentale, toxicomane, il a expliqué qu'il agissait pour payer ses doses quotidiennes d'héroïne, son salaire d'agent d'entretien ne suffisant pas.

Le 20 mars, il avait braqué le Lidl de la route de Clisson en plaçant une lame de couteau sur le cou d'une caissière. Il était reparti avec 800 € environ.

Mercredi, vers 17h, il a de nouveau tenté sa chance. Après avoir garé son scooter aux plaques masquées par de l'adhésif, il était entré dans l'Intermarché de la Martellière et avait brandi son long couteau de cuisine orange sous le nez d'un caissier. Mauvaise pioche : l'employé, qui a pratiqué la boxe thaïlandaise et le judo pendant plusieurs années, s'était opposé et avait réussi à maîtriser le braqueur.

Lire aussi : Saint-Sébastien-sur-Loire Le caissier boxeur désarme et maîtrise le braqueur                 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.