Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sainte-Luce: action coup de poing de maraîchers nantais dans une supérette

2 06.09.2013 14:21
Les maraîchers ont investi le rayon légumes du magasin Dia en fin de matinée

Les maraîchers ont investi le rayon légumes du magasin Dia en fin de matinée

Photo PO-Nathalie Bourreau

Des maraîchers nantais ont mené une opération coup de poing, ce matin, dans une supérette de l'agglomération nantaise. Leur objectif: dénoncer les pratiques de certaines enseignes de la grande distribution qui préfèrent vendre des tomates d'importation plutôt que de se fournir auprès des producteurs locaux.

En fin de matinée, une quinzaine de maraîchers ont investi le rayon fruits et légumes du magasin hard-discount Dia de Sainte-Luce-sur-Loire. Ils y ont découvert des tomates espagnoles, marocaines et hollandaises, vendues entre 1,99 € et 2,49 € le kilo. " Nous, on nous les achète à 0,50 € le kilo, peste Jean-Luc Olivier, producteur de tomates à Saint-Julien-de-Concelles. Mais ces enseignes les achètent encore moins cher à l'étranger pour les revendre en faisant une marge extraordinaire".

Conséquence, les producteurs nantais n'arrivent pas à écouler leur production. "On stocke, on stocke et quand on vend, c'est à 40 % en-dessous de notre prix de revient".

Sur l'étalage, un maraîcher a eu la surprise de découvrir des tomates hollandaises présentées dans des cartons de sa coopérative, basée à Carquefou.

A l'issue d'un dialogue un peu tendu avec le responsable adjoint du magasin, les maraîchers ont vidé les rayons de tomates dans des chariots qu'ils ont laissé sur place. Ils ont ensuite quitté les lieux sans incident.

 "Ils sont trompés de cible. On vend aussi des pommes de Saint-Julien-de-Concelles, de la confiture de Vallet, des vins du vignoble nantais, du lait de Bretagne . On fait 50 % de nos sorties caisses avec des produits locaux",  explique le directeur du magasin, Gaëtan Hervé, qui a fait part de son intention de porter plainte.

 

Commentaires (2)

Vive la tomate ligérienne
Bretonne-Naoned ven, 06/09/2013 - 22:18

Ces producteurs ont entièrement raison ! Vive les tomates de Loire-Atlantique, ce sont les meilleures ! Et le genre de malfaçon découverte sur place (des tomates hollandaises dans un carton d'une coop locale) est absolument honteux ! C'est contre la supérette qu'il faut porter plainte, car il y a erreur sur la provenance de la marchandise. Les consommateurs doivent etre solidaires des producteurs.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.