Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Salon des métiers d'art Les sphères de Philippe Roy explorent l'infini

0 29.11.2016 06:49
  • Photo Nathalie Pastier

    Philippe Roy est attiré par la perfection de la sphère

  • Photo Sylvie Marzo

    Les totems de Philippe Roy

Philippe Roy, 46 ans, dont l’atelier est situé à Pornic, présentera deux grandes sphères sur le parvis de la Cité des Congrès dans le cadre du Salon des métiers d’art 2016 du 2 au 4 décembre. Ces sphères de deux mètres de diamètres, sculptures monumentales, sont baptisées « Luna » et « Révélation ».

Presse Océan. Pourquoi travailler ces sphères ?
Philippe Roy : « J’ai deux sujets particuliers, deux supports, la sphère et le totem. Le totem est pour moi mon côté masculin, très ancré, en élévation. La sphère est mon côté féminin. Par la rondeur, la maternité, la protection, c’est une forme riche en symbolique. Nous sommes tous yin et yang. La sphère est pour moi l’infiniment petit comme l’infiniment grand. Nous sommes entourés de sphères, nous sommes constitués d’atomes qui sont sphériques, mais dans la nature on n’en voit quasiment pas. Dès l’instant où l’on voit une sphère cela crée une résonance en nous. C’est tellement la perfection, le symbole de l’harmonie. Dans beaucoup ce religion la sphère est symbole de perfection ».
De quelle matière sont constituées vos sphères ?
« Elles sont en polyester, comme une coque de bateau, avec des inclusions en acier inoxydable car ce sont des pièces destinées toutes à être en extérieur ».
Quel est votre parcours ?
« La sculpture a quasiment toujours fait partie de ma vie. Dès quinze ans j’ai réalisé que j’avais cette passion et cette dextérité, cette façon de retranscrire des ressentis en volume. Mon travail plus construit à travers ces sphères et ces totems je le montre depuis trois à quatre ans, au moment où je suis passé professionnel. Les sphères sont un travail assez récent mais c’est l’aboutissement d’un cheminement artistique. Pour moi c’est un renouveau, l’aboutissement d’une recherche, d’une période ou je me suis cherché et j’ai travaillé énormément de matière ».
Quel projet d’exposition ?
« En mars je participerai au salon d’art contemporain de Nantes ».

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.