Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Santé Le CHU de Nantes passe de la 5e à la 7e place (palmarès du Point)

0 20.08.2014 22:29
Dans ce nouveau palmarès, le CHU de Nantes perd deux places (photo archives Presse Océan)

Dans ce nouveau palmarès, le CHU de Nantes perd deux places (photo archives Presse Océan)

Les CHU de Toulouse (1er) et Lille (2e) arrivent à nouveau en tête de la 17e édition du palmarès des 50 meilleurs hôpitaux publics étudiés pour la qualité de leurs spécialités médicales ou chirurgicales qui sera publié ce jeudi 21 août dans l’hebdomadaire « Le Point ». Depuis plusieurs années déjà, ces deux établissements caracolent en tête du tableau complété par un palmarès des 50 meilleures cliniques privées.
Mais l'an dernier Lille était classé 1er et Toulouse 2e.
Suivent les CHU de Bordeaux (3e), les hôpitaux universitaires de Strasbourg (4e), le CHU de Tours (5e, en hausse), le CHU de Montpellier (6e), le CHU de Nantes (qui passe de la 5e à la 7e place), le CHU de Rouen (8e, en hausse), le CHU de Rennes (9e) et l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (10e, en baisse.)
Le Centre hospitalier (CH) du Mans (Sarthe) fait pour la première fois son entrée dans ce palmarès à la 50e place. Pour figurer au classement final de ce palmarès indépendant, un établissement doit fournir un service médical et chirurgical complet. Les établissements de soins spécialisés en sont donc écartés, mais apparaissent dans les classements sur la prise en charge des cancers ou des maladies infantiles.
Côté cliniques, le centre hospitalier privé Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine) remporte à nouveau la palme suivie par le centre hospitalier privé Saint-Martin à Caen.

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.