Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sécurité routière Trois permis retirés hier à Chéméré

0 08.10.2015 11:20
Les gendarmes maintiennent leur présence sur les routes. Photo PO-NA

Les gendarmes maintiennent leur présence sur les routes. Photo PO-NA

Opération de contrôles de vitesse hier à Chéméré. Les trois conducteurs ont dépassé de plus de 40 km/h la vitesse autorisée. Les gendarmes ont sévi.

Nous sommes dans la répression pure. » Hier après-midi, l'escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) a procédé à plusieurs opérations de contrôles routiers sur les routes de Loire-Atlantique. Une sur la D 178 vers Carquefou. L'autre sur la D 751 entre Chéméré et Arthon-en-Retz.

« Ce sont des contrôles que nous faisons quotidiennement », précise Alain Archaimbault, le commandant de l'EDSR 44. « Ce n'est pas une réaction aux derniers accidents tragiques qui se sont produits sur les routes de Loire-Atlantique. Les conducteurs doivent savoir que nous sommes mobilisés. »

À Chéméré, l'endroit n'a pas été choisi au hasard. C'est sur cette longue ligne droite, où la vitesse est limitée à 90 km/h, qu'un père de famille a été flashé à 194 km/h le 29 septembre dernier. C'est aussi là que, le 5 octobre dernier, une collision entre un véhicule utilitaire et une voiture a fait un mort.

En trois heures, les gendarmes ont constaté 25 infractions : 5 franchissements de ligne blanche, 10 conducteurs au volant avec leur portable, 2 défauts de ceinture (dont un enfant de moins de dix ans). Mais surtout, 8 excès de vitesse : deux à 149 km/h et un à 137 km/h. Les gendarmes ont immédiatement retiré le permis de ces trois conducteurs. « C'est de l'inconscience pure » se lamente Alain Archaimbault.

Nicolas Aufauvre

Le chiffre

61

Le nombre de personnes tuées sur les routes de Loire-Atlantique depuis le début de l'année.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.