Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Social Débrayages chez Airbus : FO dénonce "une grève de riches"

5 22.02.2016 17:02
Michel Pontoizeau, secrétaire du syndicat FO chez Airbus Nantes

Michel Pontoizeau, secrétaire du syndicat FO chez Airbus Nantes

Archives PO

Syndicat majoritaire chez Airbus, FO défend le projet de la direction visant à instituer le pointage en bleu de travail pour les ouvriers.
À l’appel de la CGT et de la CFDT, près de 500 « cols bleus » des usines Airbus de Nantes et Saint-Nazaire ont à nouveau débrayé, ce matin, pour dénoncer le projet de la direction visant à leur imposer de « badger » en bleu. Concrètement, leur temps d’habillage et de déshabillage (estimé à 20 minutes par jour) sera désormais décompté de leur temps de travail.
La CGT dénonce une mesure « qui revient à augmenter leur temps de présence dans l’entreprise, et donc leur temps de travail ». De son côté, la direction fait valoir que les compensations proposées (60 euros/mois en moyenne et 3 jours de récupération en plus sur l’année) sont « bien supérieures à ce qui se pratique ailleurs ».
Un avis que partage FO, syndicat majoritaire chez Airbus, qui dénonce « une grève de riches ». « On peut toujours se plaindre, dire que les compensations ne sont pas suffisantes, mais je connais beaucoup d’entreprises où les salariés seraient bien contents d’avoir la même chose, tonne Michel Pontoizeau, secrétaire de FO chez Airbus Nantes. Chez Airbus, le salaire moyen avec 20 ans d’ancienneté tourne autour de 3 000 euros par mois sur 13 mois, on a six semaines et demie de congés par an, on a touché 4 200 euros d’intéressement l’an dernier… Je veux bien qu’on crache dans la soupe, mais pas quand elle est grasse ».
Pour le patron de FO, la CGT et la CFDT jouent un jeu dangereux en appelant les salariés à débrayer. « Le risque, c’est qu’un jour, la direction du groupe se dise « ras-le-bol des grèves à répétition » à Nantes et Saint-Nazaire et transfère l’activité ailleurs ». Le syndicat majoritaire signera donc l’accord proposé par la direction, qui pourrait entrer en vigueur début avril.

 

Lire aussi :

Saint-Nazaire. 200 salariés d'Airbus débrayent à l'appel de la CGT et la CFDT

Aéronautique. Chez Airbus, le pointage "en bleu" passe mal

Commentaires (5)

En finir avec certains syndicats ...
Libertégalité mar, 23/02/2016 - 08:42

Irresponsable la cgt et consorts....Au vue des salaires et avantages chez Airbus,mérités certes mais les caissières de chez Leclerc (coucou Elmer)ne travaillent-elles pas aussi dur pour un salaire divisé par 3 ??
Un peu de décence serait le bienvenue messieurs les "syndicalistes" concernés....Défendre les intérêts des salariés est noble...mais à force de boulettes pareilles il ne vous restera bientôt aucun salarié à défendre...ni de cotisants à vous faire vivre ( plus ça va moins vous en avez...)

bravo FO
BLIN 3 mar, 23/02/2016 - 08:30

Tout a fait d'accord avec FO, en France les travailleurs sont devenus faineants et ne pense qu' a toucher toujours plus, il faut arrêté de déconner et se mettre au travail pour revever le niveua du pays, chez AIRBUS , ils sont plus que nanti

bravo FO
BLIN 3 mar, 23/02/2016 - 08:30

Tout a fait d'accord avec FO, en France les travailleurs sont devenus faineants et ne pense qu' a toucher toujours plus, il faut arrêté de déconner et se mettre au travail pour revever le niveua du pays, chez AIRBUS , ils sont plus que nanti

Merci patron ,
pi.cormerais lun, 22/02/2016 - 20:31

Incroyable, un vrai retour en arrière de 80ans, avant le front populaire même mon père pointé en bleu, au ACB car la vie d’un ouvrier n’est pas que son travail, bien sur il est la pour gagner sa croute, comment voulez-vous que l’on aime son travail après. Demain il faudra accepter de faire 45h et de dire MERCI PATRON refrain connu du groupe musical « Les Charlots »
Quand on arrive à l´usine
La gaité nous illumine
L´idée de faire nos huit heures
Nous remplit tous de bonheur
D´humeur égale et joyeuse
Nous courons vers la pointeuse
Le temps d´enfiler nos bleus
Et nous voilà tous heureux
La ï ti la la la ï ti la la ï hé

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.