Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Social Les ex-Seita en appellent au ministre pour leur projet de Scop

0 07.10.2015 17:28
Le projet Breizh Tobacco est porté par une douzaine d'anciens

Le projet Breizh Tobacco est porté par une douzaine d'anciens

salariés de la Seita. PO-XB

Les porteurs du projet Breizh Tobacco demandent l’aide des pouvoirs publics. Sans se faire beaucoup d’illusions.

Cet après-midi, ils étaient une petite quarantaine, rassemblés devant l’ancienne usine Seita de Carquefou, venus soutenir les porteurs du projet Breizh Tobacco. Un projet mort-né depuis que le groupe Imperial Tobacco leur a signifié, la semaine dernière, son refus de donner les machines dont ils ont besoin pour créer leur Scop (coopérative) de cigarettes « 100 % bretonnes ».
« Nous n’avons eu aucun contact avec eux depuis », déplore Olivier Anezo, l’un des ex-Seita à l’origine du projet, qui demande l’intervention du ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, pour obliger Imperial Tobacco à tenir ses promesses. « Le gouvernement n’arrête pas de vanter les mérites des Scop. Il a là une occasion de mettre ses actes en accord avec ses discours ».
Reste que le temps presse. À Carquefou, le démantèlement des machines a commencé.

Plus d'informations dans Presse Océan jeudi 8 octobre

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.