Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

STX Retailleau demande au gouvernement de "résister aux pressions de l’Italie"

1 26.07.2017 19:13

Pour le président (LR) de la Région Pays de la Loire, l'Etat français doit faire jouer son droit de préemption sur le chantier STX si l'Italie refuse un partage du capital à 50-50.
"Dans le dossier STX, j’ai toujours indiqué que Fincantieri ne pouvait avoir la majorité du capital, et c’est pourquoi j’avais dénoncé le faux nez que constituait l’arrivée au tour de table de la fondation italienne Trieste", explique Bruno Retailleau.
Le président de la Région explique que "c’est à (sa) demande qu’une fois élu, Emmanuel Macron a accepté de revoir le projet de cession de STX, pour garantir les intérêts stratégiques français et le développement économique des Pays de la Loire". Il demande donc au gouvernement de "résister aux pressions de l’Italie, et de faire jouer le droit de préemption de l’Etat français si les Italiens s’obstinent".
Pour Bruno Retailleau, "cette décision nous donnerait du temps pour créer une solution qui STX garantisse nos intérêts et nos emplois avec l’entrée au capital d’un pool d’une vingtaine d’entreprises ligériennes qui sont prêtes à s’engager, mais aussi des salariés, voire de la Région elle-même".

Commentaires (1)

ouf....
vivalta44 jeu, 27/07/2017 - 07:00

...Mrs MACRON ET LE MAIRE ont bien fait d'écouter ce monsieur avant de prendre position....
..on n'a pas bcp entendu parler ce Monsieur lorsque le gouvernement a pris sa décision de rester minoritaire!!!!!

...où l'art de tenter d'exister!!!!!!!!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.