Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sud Loire Rythmes scolaires : ces communes qui attendent 2014

0 03.04.2013 10:42
Photo NB

Saint-Aignan, Vertou, les Sorinières, Saint-Sébastien et Bouaye, la semaine de 4 jours sera toujours de mise en septembre.

Saint-Aignan, Vertou, les Sorinières, Saint-Sébastien et Bouaye vont reporter l’application de la réforme des rythmes scolaires à septembre 2014. Les maires s'en expliquent.
Le débat a é été houleux à Vertou. Quatre membres de l’opposition ont quitté le conseil municipal en pleine séance. Michel Gouty élu PCF front de gauche, a également quitté la commission des affaires scolaires fin mars pour dénoncer un « manque de concertation ». Le maire Laurent Dejoie (UMP) « assume cette décision, 58 % des parents interrogés sont pour le report de la réforme en 2014. »
Le maire de Bouaye Jacques Garreau (PS) ne cache pas les difficultés qu’entraîne la réforme pour les petites communes : « Sur le fond, nous sommes d’accord, mais il faut la préparer sérieusement. Notre service éducation-jeunesse est assez restreint. Nous allons proposer plusieurs scenarii aux partenaires et nous donner une année pour la mise en place. » Autre souci : le coût. « Même avec la compensation de l’État, il nous fallait trouver 60 000 € pour septembre 2013. La majorité de nos partenaires penchait pour le report. Un questionnaire sera envoyé aux familles avant les vacances de printemps, et de nouvelles rencontres auront lieu à l’automne. »

Plus d'informations aujourd'hui, mercredi 3 avril, dans Presse Océan édition Nantes métropole et Nantes Sud

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.