Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Troubles du sommeil Nantes s'attaque aux maux de la nuit

2 04.04.2013 07:00
20 % des Français souffrent d’insomnie et plus de 10 % présentent un trouble du sommeil

20 % des Français souffrent d’insomnie et plus de 10 % présentent un trouble du sommeil

Photo PO-OL

20 % des Français souffrent d’insomnie et plus de 10 % présentent un trouble du sommeil. En face, les options thérapeutiques sont faibles et les moyens médicaux limités... Quatre médecins ont décidé de prendre le problème à bras le corps et composent le centre du sommeil, structure unique dans l'Ouest basée àl’hôpital Laënnec (Saint-Herblain).

Ginette, de Saint-Jean-de-Boiseau, fait partie du quart des Français qui dorment mal, trop ou pas assez. «C’est une vraie maladie de famille. Je ronfle la nuit. Mes filles et mes petits enfants aussi. » À bout de souffle, Ginette, 68 ans, a donc fini par consulter le centre du sommeil de Nantes. Comme bien d’autres candidats à des nuits réparatrices, Ginette a « revêtu » l’appareillage d’électrodes capables d’analyser la qualité de son sommeil. Dans quelques jours, Laurène Leclair-Visonneau, neurologue responsable du centre du sommeil herblinois, et Sylvie De Latullaye, médecin attaché au service, auront diagnostiqué le mal. Et proposé un traitement approprié.

Retrouvez notre dossier consacré aux troubles du sommeil ce jeudi 4 avril dans Presse Océan.

Commentaires (2)

J'ai une combine...
Kryssian Wigbhert jeu, 04/04/2013 - 13:35

Moi j'ai une astuce pour m'endormir facilement, je fais l'amour, ça me détend et je m'endors comme un bébé. Vous me direz : il faut un partenaire ! pas forcément, on peut faire l'amour tout seul, ça détend aussi et on dort bien mieux.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.