Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Un chauffard dans la nuit nantaise

1 24.08.2013 07:24
L'homme qui a fui le contrôle était en état d'ébriété.

L'homme qui a fui le contrôle était en état d'ébriété.

NB

Refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui, conduite sans permis et sous un empire alcoolique, défaut de maîtrise. La liste est longue. Jeudi soir vers 22 h 40, un conducteur a pris la fuite devant deux motards de la police Nationale qui voulaient le contrôler après un refus de priorité dans le quartier du Champ-de-Mars, à Nantes. L'homme au volant a employé les grands moyens pour tenter de semer les fonctionnaires. Il a percuté une des motos en faisant marche arrière, a roulé sur les voies réservées au Busway, a empiété sur des trottoirs. Le tout a une très vive allure. Le conducteur a finalement perdu le contrôle de son véhicule qui a percuté des poteaux métalliques en centre-ville, avant d'être difficilement interpellé alors qu'il tentait de fuir à pied.

Plus d'informations ce samedi dans Presse Océan

Commentaires (1)

La peur du Gendarme...
Tatave sam, 24/08/2013 - 09:53

C'est terrible de constater ce que peut faire la peur de l'uniforme...
Je crois qu'il est temps que l'on re-dessine un autre costume pour nos pandores afin qu'ils n'agissent plus comme des épouvantails sur les bons automobilistes qui empruntent nos rues avec 3g, fumette et autres substances illicites, les poussant à s'accidenter, bêtement... La normalité en somme !...

Plus sérieusement, on constate aujourd'hui que tout le monde se fout royalement de la maréchaussée qui n'effraie plus personne. Le sentiment d'impunité est aujourd'hui dominante et ce n'est certes pas la rivalité Valls/Taubira qui améliorera les comportements, quoi qu'ils en disent.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.