Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Un motard contrôlé à 137 km/h au sud de Nantes.. en pleine ville

1 02.08.2012 09:59

Mardi vers 20 h, un motocycliste de 24 ans a été contrôlé par les gendarmes à 137 km/h, rue des Moulins aux Sorinières.

Soit dans une portion limitée à... 50 km/h.

Conséquences directes, une rétention immédiate de son permis de conduire ainsi qu'une convocation devant le tribunal de police de Nantes.

A lire ce jeudi dans Presse Océan

Commentaires (1)

perdre quelques minutes ou une vie
christian.collas2 lun, 06/08/2012 - 17:40

la Route a tué 132 personnes depuis le début de l'année en Loire Atlantique... Mais ce n'est pas la route qui est responsable, mais les usagers qui manquent de respect (vitesse-tabac-fumette-acool-contre sens- non respect du code) j'ai 66 ans et le 16 juin j'ai découvert les yeux d'une gamine de 15 ans bloquée par le toit et le pare brise d'une voiture qui a fait une sortie de route et a fini sa course sur un vieux chêne... aidé d'un piquet de cloture on a soulevé le toit de quelques centimètrs pour que Salomé reprenne son souffle... Je ne peux oublier son regard qui me réclammait de l'air... 1h3O après le choc, les Pompiers l'on sortie de ce cercueil de toles... Aujourd'hui, 6 semaines après cet accident, Salomé lutte pour réveiller ses bras avec les kinés, mais commence une nouvelle vie sur son fauteuil éléctrique... Pour la vitesse, il y a des circuits sécurisés où vous ne rencontrerez pas d'animaux et d'enfants à 137 Km/h... S'il vous plait, pensez aux familles qui pleurent leurs morts et celle qui vont des enfants sur un lit à St Jacques ou Pen bron...

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.