Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Un Nantais en direct de Londres (jour 5)

0 09.08.2012 08:31
Matthieu et Maelle au stade de beach-volley, installé près de Buckingham Palace.

Matthieu et Maelle au stade de beach-volley, installé près de Buckingham Palace.

Photo DR

Presse Océan suit la semaine londonienne d'un Nantais passionné de sport.
Julien est parti ce samedi matin avec Matthieu et Maelle, un couple d'amis.

"Journée maudite.

Nous avons décidé de nous lever tôt pour nous rendre au Club France et échanger nos places de handball masculin.
Nous disposons en effet de billets pour le quart de finale Danemark-Suède, bien moins intéressant que le match des Experts.
Arrivés sur place, après avoir goûté à la cohue matinale du métro et ses odeurs de déo bon marché, on nous apprend qu'il est impossible d'échanger les places, ou à nos risques et périls...
On constate aussi que des places ont été remises en vente, et qu'il y a trois heures de queue pour les obtenir.
La déception est terrible.

Un fish and chips vite avalé, et c'est le départ pour le beach-volley. Le stade est impressionnant, installé pour l'occasion aux alentours de Buckingham Palace.
Le spectacle est à la hauteur, deux magnifiques demi-finales dans une ambiance fun...
La bannière étoilée s'est multipliée, les ricaines sont venues à bout des chinoises malgré nos encouragements pour ces dernières...
Certains spectateurs semblent plus s'intéresser au bon fonctionnement de la Ola ou au gracieux arrière-train des joueuses qu'à la qualité de la prestation...
Le spectacle terminé, la pluie reprend son implacable rythme... Mission pour demain: obtenir le sésame pour le handball...la tâche s'annonce difficile!
A demain les frogs!!"

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.