Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Varades Nouveau cas de chien intoxiqué en Loire : vigilance accrue

0 22.08.2017 18:11
 Chiens intoxiqués : le préfet du Maine-et-Loire décide d'interdire la pêche dans la Loire

Chiens intoxiqués : le préfet du Maine-et-Loire décide d'interdire la pêche dans la Loire

Delaunay Nicolas

Un nouveau cas d'intoxication à été signalé ce jour à la clinique vétérinaire de Varades. Le préfet du Maine-et-Loire, département le plus touché avec huit décès de chiens la semaine passée, a décidé d'interdire la pêche dans la Loire.

Les bains en Loire sont prohibés. Pour l’homme et les animaux. Huit chiens sont morts intoxiqués près d’Angers. Un nouveau cas d'intoxication à été signalé ce jour à la clinique vétérinaire de Varades.

Des cyanobactéries, algues identifiées comme responsables du décès de huit chiens la semaine passée, libèrent des toxines particulièrement concentrées au niveau de ces amas de surface. Les animaux ont succombé à des troubles neurologiques, digestifs et respiratoires après s’être baignés ou abreuvés dans le fleuve.

Pêche interdite

En cause : deux algues (Oscillatoria et Formidium), dont la présence a été mise en évidence par les analyses diligentées sur les sites fréquentés par les chiens intoxiqués. Ces cyanobactéries sécrètent une toxine particulièrement redoutable « puisqu’elle conduit à une paralysie rapide des muscles respiratoires », révèle la préfecture du Maine-et-Loire.

C'est pourquoi le préfet de Maine-et-Loire vient de décider d'interdire la pêche dans la Loire et le le Louet "en vertu de l'application du principe de précaution". Il a été aussi décidé de maintenir la fermeture de la baignade du plan d'eau de Rochefort-sur-Loire (Maine-et-Loire) jusqu'à la fin de la saison estivale. Et en Loire-Atlantique ? "Il n’a pas été pris un arrêté interdisant de pêcher", communique la Préfecture, avant de rappeler "l’interdiction permanente de se baigner". Pour explication, elle avance "l’effet de marée ressenti jusqu’à Ancenis".

Juste une interdiction de baignade en Loire-Atlantique

Douze cas d’intoxications ont été signalés entre le 9 et 18 août. Tous concentrés dans le Maine-et-Loire. Mais le danger est réel. Un vétérinaire de Varades a été consulté pour le cas d’un animal intoxiqué dans un village situé à la lisière de la Loire-Atlantique, note l’Agence régionale de santé.
Les cyanobactéries se développent sur des cailloux ou graviers et restent en général au fond des cours d’eau. Mais dans les conditions actuelles, où l’on enregistre un étiage sévère, « ces algues apparaissent à la surface et forment des amas noirâtres visibles et abondants sur la Loire ». 

Vigilance

L’agence régionale de santé recommande néanmoins de ne pas pratiquer d’activités nautiques dans les zones où il y a présence d’algues en forme d’amas, dépôts ou écumes. Et invite les familles à une vigilance renforcée auprès des enfants : il s’agit de « veiller à ce qu’ils ne puissent pas s’approcher de ces amas qui s’accumulent sur les berges, de s’assurer qu’ils ne puissent pas porter à leur bouche des cailloux ou leurs mains qui auraient été souillées par ces algues ».
Ces conseils sont élargis aux eaux peu profondes et stagnantes qui comporteraient un dépôt d’algues abondant ou de la mousse.e, el lien avec cette pollution, l'Agence régionale de santé émet plusieurs recommandations.

Plus d'infos dans Presse océan du mercredi 23 août, édition papier et numérique

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.