Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Vendée Globe 2016 22 marins encore en course

0 08.12.2016 11:18
  • Photo Marine Nationale / Nefertiti / Vendee Globe

    Photo aérienne de Thomas Ruyant (FRA), skipper le Souffle du Nord, au large des Iles Kerguelen.

  • Marine nationale

    Vue aérienne d'un iceberg au dessus des îles Kerguelen pendant le Vendée globe.

Après les retraits de Kito de Pavant et Sébastien Josse, sept skippers ont abandonné le huitième Vendée Globe.

Opérations commando pour Thomas Ruyant, Romain Attanasio et Eric Bellion qui tentent des réparations sans assistance 

Suite au abandons de Kito de Pavant (Bastide Otio) et Sébastien Josse (Edmond de Rothschild), le Vendée Globe a perdu deux grandes figures emblématiques, deux marins qui participaient pour la troisième fois à l'épreuve.

Parmi les sept skippers qui ont abandonné cette huitième édition, seulement deux étaient des bizuths : Morgan Lagravière (Safran) et le Japonais Kojiro Shiraishi (Spirit of Yukoh). Les sept abandons sont liés à des problèmes de quille (Bertrand de Broc, Vincent Riou, Kito de Pavant), de mât (Tanguy de Lamotte, Kojiro Shiraishi), de safran (Morgan Lagravière) et de foil (Sébastien Josse).

A titre de comparaison, il y a quatre ans, sept skippers avaient aussi abandonné au bout d'un mois de course. Mais ils n'étaient que 20 au départ, contre 29 cette année…

Rappel des abandons survenus dans le huitième Vendée Globe

- 19 novembre : en escale à Fernando de Noronha où il s'est dérouté après un probable choc avec un OFNI qui a endommagé sa quille au large du Portugal, Bertrand de Broc (MACSF) prend la douloureuse décision d'abandonner. Bertrand est arrivé aujourd'hui à Lorient, son port d'attache.
- 22 novembre : coup de tonnerre quand Vincent Riou (PRB), le seul ancien vainqueur, annonce son abandon suite à une avarie de quille consécutive à un choc avec un OFNI. Il se déroute vers Cape Town d'où il est reparti le samedi 3 décembre.
- 24 novembre : Morgan Lagravière (Safran) heurte un OFNI qui endommage sérieusement l'un de ses safrans. Il abandonne et se déroute lui aussi vers Cape Town.
- 28 novembre : Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) officialise son abandon. Deux semaines plus tôt, le 13 novembre, Tanguy avait annoncé faire escale au Cap-Vert pour tenter de trouver une solution à sa tête de mât cassée. Son escale à Mindelo ne lui a pas permis d'effectuer une réparation satisfaisante. Il est reparti en mer le 16 novembre, cap sur les Sables d'Olonne. Ce n'est donc qu'une fois son bateau amarré au ponton du Vendée Globe que Tanguy a officialisé son abandon.
- 4 décembre : le mât du Spirit of Yukoh de Kojiro Shiraishi se brise juste au-dessus du capelage de trinquette. Le skipper japonais jette l'éponge et fait route vers Cape Town. C'est le cinquième abandon de ce Vendée Globe. Kojiro est arrivé ce jour dans la ville sud-africaine.
- 5 décembre : Sébastien Josse déplore une avarie de foil consécutive à un gros planté après un départ en survitesse. Josse met provisoirement la course de côté et tente des réparations qui ne se révèlent pas satisfaisantes. Il a annoncé son abandon ce mercredi 7 décembre.
- 6 décembre : Kito de Pavant heurte violemment un OFNI. Le choc endommage lourdement la quille de Bastide Otio et engendre une importante voie d'eau. L'abandon est inéluctable, Kito a été secouru par le Marion Dufresne la nuit dernière (heure française). Impossible de lister ici toutes les avaries subies par les 22 marins toujours en course. Mais rappelons que le dimanche 6 novembre, quelques heures après le départ, Didac Costa (One Planet One Ocean) a constaté des problèmes électriques consécutifs à l'arrachage d'un ballast. Il est retourné aux Sables d'Olonne d'où il reparti quatre jours plus tard. Le 19 novembre, Alex Thomson a quant à lui signalé une avarie sur le foil tribord d'Hugo Boss suite à un choc avec un OFNI. Malgré la casse de son appendice, Alex poursuit la course. Il est actuellement 2e derrière Armel Le Cléac'h.

Le classement du 8 décembre (5 h)

Pour visualiser la cartographie avec l'avancée des skippers en temps réel, cliquer sur l'image ci-dessous :


A l'Orée du pacifique

Armel Le Cléac'h et Alex Thomson devraient entrer dans le Pacifique cet après-midi, après 32 jours de mer ! Les deux solitaires vont devoir gérer une dépression qui se creuse sous la Tasmanie et qui va les pousser très rapidement vers la Nouvelle-Zélande. Derrière, Thomas Ruyant et Éric Bellion ont réparé, Kojiro Shiraishi est à Cape Town et Romain Attanasio au mouillage sous le cap de Bonne-Espérance…

(Source : communiqué de presse Vendée Globe)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.